Tour de ski

Onzième, Alex Harvey sauve les meubles

Montréal, 6 janvier 2017 – elon ses dires, c’était la course du Tour de ski qui lui faisait le plus peur. Le fondeur Alex Harvey a pris le 11e rang du 10 kilomètres style libre vendredi comptant pour la cinquième étape, à Toblach, en Italie.

« C’était un mal à passer et je trouve que ça s’est quand même bien passé », a mentionné l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges qui a parcouru la distance en 22 min 22,1 s pour terminer 34,2 secondes derrière le gagnant du jour, le Russe Sergey Ustiugov, toujours invaincu depuis le début du Tour. Le Français Maurice Manificat (+0,4 seconde) et le Norvégien Simen Hegstad Krueger (+16,6 secondes) ont respectivement terminé deuxième et troisième.

« C’est un parcours un peu inhabituel et il y en a pour qui ça convient mieux, mais moi ç’a toujours été difficile. J’ai toujours eu de la difficulté ici. L’an dernier, j’avais terminé à l’extérieur du top-30 et j’avais perdu beaucoup du temps au classement général », a rappelé celui qui avait fini 37e à cette course en 2016.

Malgré tout, le skieur de 28 ans se sentait bien sur ses skis. « Je suis satisfait de la journée. J’ai réussi à sauver les meubles. »

Septième vendredi en 22 min 15,18 s, le Suisse Dario Cologna s’est faufilé devant Harvey au classement général. Sergey Ustiugov trône toujours en tête avec une avance de 1 minute 34,1 secondes sur le Norvégien Martin Johnsrud Sundby. Troisième, Cologna cumule 2 minutes 7,5 secondes de plus qu’Ustiugov.

Occupant désormais le quatrième rang au cumulatif, Alex Harvey n’a qu’une demi-seconde de retard sur Cologna. S’il espérait terminer parmi le top-10 ou le top-5 au terme des sept étapes du Tour de ski, sa constance depuis le début de l’événement le fait rêver au podium. « Quand tu es si près du podium, tu veux faire tout ce que tu peux pour y rester. C’est sûr que ça serait exceptionnel pour moi, mais même si je fais un top-5, je serais quand même très, très content », a-t-il admis.

La course de samedi, un 15 kilomètres style classique en départ groupé, sera très importante. « Ça va être important d’avoir une bonne journée demain, car il y a des bonifications aux sprints intermédiaires et à l’arrivée. Il va falloir que je joue en avant, surtout que le parcours est assez difficile. »

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive