Coupe du monde de Davos

Harvey réalise son meilleur résultat sur les pistes de Davos

Montréal, 10 décembre 2016 – Alex Harvey a obtenu le meilleur résultat du pays samedi au 30 km libre de la Coupe du monde de ski de fond de Davos, en Suisse. Le Québécois a terminé 12e.

« Je suis content. Davos est toujours un endroit qui me donne de la difficulté parce que nous sommes à 1600 mètres d’altitude. Tout le monde est dans le même bateau, mais personnellement, je n’ai jamais eu de super résultats ici. Mon meilleur en distance était 17e, alors j’ai fait mon record personnel aujourd’hui », a commenté l’athlète de 28 ans.

La Norvège a réussi un doublé avec Martin Johnsrud Sundby (1 h 7 min 31,6 s) en or et Anders Gloeersen (+13,7 secondes) en argent. Le Finlandais Matti Heikkinen (+25,7 secondes) a complété le trio de tête.

De son côté, le skieur de Saint-Ferréol-les-Neiges a conclu l’épreuve en 1 h 9 min 1 s, à 1 minute 29,4 secondes de Sundby.

« Je suis content du résultat, mais c’est toujours difficile de compétitionner. Je ne sentais pas que je pouvais pousser à 100 %. C’est un peu ça l’altitude. L’entraînement, ce n’est pas la même chose qu’une compétition. Ça s’améliore petit à petit », a poursuivi Harvey.

Les 30 km en départ groupé sont parmi les courses favorites du Québécois. Toutefois, à Davos, le départ est individuel. « Tu es seul pendant 30 km. Tu dois fournir un effort soutenu et constant pendant plus d’une heure en altitude. Il faut partir assez vite pour être dans les temps, mais pas trop. Mes temps étaient très constants aujourd’hui. J’ai bien géré l’effort. Je pense que c’est un peu ça la clé, avoir cinq ou six tours égaux », a ajouté Alex Harvey.

L’Albertain Graeme Killick (1 h 9 min 55,8 s), les Ontariens Devon Kershaw (1 h 11 min 24,5 s) et Andy Shields (1 h 14 min 5,5 s) ont terminé 21e, 43e et 64e.

L’altitude a eu raison de Browne
Au 15 km style libre, la fondeuse de Prévost, Cendrine Browne, a pris le 54e rang de la compétition. Elle a franchi la ligne d’arrivée en arrêtant le chrono à 41 min 51,4 s, soit 4 minutes 7 secondes de plus que la gagnante, la Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg (37 min 44,4 s).

La Norvège a à nouveau obtenu un doublé grâce à Oestberg sur la plus haute marche du podium et Heidi Weng (+7,9 secondes) en deuxième place. La Finlandaise Krista Parmakoski (+16,7 secondes) a fini troisième.

« C’était ma pire course jusqu'à maintenant et d’habitude, les distances, c'est ma force! Je sais que je suis en forme. L'altitude m'est rentrée dedans à cent milles à l'heure. Je ne réagis pas bien à ça malheureusement et ç’a été très pénible pour moi. Je ne pouvais pas bouger vite et mes muscles me lâchaient dans les montées », a commenté Browne, 23 ans.

Également en action, les Yukonnaises Emily Nishikawa (40 min 17,9 s) et Dahria Beatty (40 min 59,6 s) ont respectivement pris les 34e et 42e rangs.

Dimanche, les skieurs seront de retour en action pour le sprint libre.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive