Coupe du monde de Ruka

Top-25 en début de saison pour Alex Harvey

Montréal, 26 novembre 2016 – Le parcours d’Alex Harvey s’est arrêté dans les quarts de finale samedi au sprint classique de 1,4 km de la première étape du circuit de la Coupe du monde de ski de fond à Ruka, en Finlande. Le protégé de Louis Bouchard a terminé au 25e rang du classement final.

Le Québécois, double médaillé d’argent sur le circuit de la Coupe du monde la saison passée, a fini les qualifications avec une 28e place en 2 min 57,64 s. Les 30 premiers passaient à l’étape suivante.

« Je pense que c’était une journée honnête. L’an passé, j’avais fini 45e et je n’avais pas réussi à me qualifier. Juste ça, j’étais content parce que c’est toujours un peu difficile pour moi de passer les qualifications en sprint », a fait savoir Harvey.

Il a toutefois avoué qu’il aurait aimé se rendre plus loin que les quarts de finale. Il a franchi la ligne d’arrivée en cinquième place. Les deux premiers de chaque vague passaient au tour suivant, en plus des deux athlètes suivants en fonction des temps les plus rapides.

« Dans mon groupe, j’avais les médaillés d’or et d’argent. J’ai fini avec Goldberg avec la photo d’arrivée, mais il a eu le meilleur temps. Nous avions le groupe le plus rapide et il est passé au repêchage. Je suis quand même satisfait. J’ai bien skié, je me suis bien battu, mais il en manquait un peu pour passer en demi-finale », a commenté le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges.

L’athlète de 28 ans était surtout satisfait de ses nouveaux skis, lui qui a changé de fabricant. « Les skis allaient très bien. Il a neigé toute la nuit alors la piste était très molle. Il fallait faire un choix entre beaucoup d’adhérence ou beaucoup de glisse. En qualification, j’ai opté pour la glisse. Mes skis étaient très rapides. À la fin du parcours, il y avait une bonne montée, alors j’ai manqué un peu d’adhérence, mais c’était le choix que j’avais fait. C’est peut-être là que j’ai perdu plus de temps dans les qualifications. Après, je savais que c’était la partie la plus importante du parcours, alors j’avais plus d’adhérence. Je n’étais seulement pas assez fort. »

Également en action, l’Ontarien Len Valjas (54e), l’Ontarien Devon Kershaw (63e), le Yukonnais Knute Johnsgaard (69e), l’Ontarien Bob Thompson (80e), l’Albertain Jesse Cockney (83e) et l’Ontarien Andy Shields (91e) ont été stoppés aux qualifications.

Course difficile pour Browne
Chez les femmes, Dahria Beatty (3 min 39,95 s), du Yukon, a obtenu le meilleur résultat du pays dans les qualifications avec une 50e place. Cendrine Browne, de Prévost, a pour sa part fini 62e après avoir arrêté le chrono à 3 min 47,20 s, à 26,05 secondes de la skieuse la plus rapide, la Finlandaise Krista Parmakoski (3 min 21,15 s). Emily Nishikawa, du Yukon, n’a quant à elle pas pris le départ de la course.

Tout comme le volet masculin, seules les 30 premières passaient à l’étape suivante.

« Je suis loin de m'être qualifiée! Je ne suis pas une sprinteuse, alors je prenais la course comme une préparation pour dimanche, a fait savoir Browne, 23 ans. J'ai donné mon maximum, mais les conditions étaient vraiment difficiles. Je n'avais aucune grippe et j'ai perdu beaucoup de temps dans les montées. »

La jeune fondeuse garde en tête le positif de la situation. « La glace est cassée pour la saison de la Coupe du monde et j'ai appris beaucoup. Je vais être meilleure la prochaine fois que je me retrouverai dans des conditions semblables! » La Suédoise Stina Nilsson (3 min 21,61 s) a remporté l’or devant les Norvégiennes Maiken Caspersen Falla (+0,17 seconde) et Heidi Weng (+0,69 seconde).

Le 10 km féminin et 15 km masculin de style classique auront lieu dimanche.

« Cette année, j’ai de plus grandes attentes en distance qu’en sprint. C’est toujours un peu difficile pour moi avant Noël de retrouver la vitesse dont j’ai besoin pour un sprint. L’an passé, le 15 km était en skate, mais là c’est en classique. J’avais fini deuxième! C’est possible, mais ça me prendrait une super journée. Je veux mieux faire qu’aujourd’hui [samedi]. Terminer dans le top-10 au début de saison en distance, ce serait mission accomplie », a conclu Alex Harvey.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive