Tour de ski

La fatigue a le dessus sur Harvey

Montréal, 8 janvier 2016 – La journée de repos au Tour de ski jeudi n’aura pas eu d’effets positifs sur Alex Harvey. Vendredi, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a conclu la course de 10 kilomètres en style libre, comptant pour la sixième étape, au 37e échelon.

« C’était difficile. Physiquement je n’étais pas du tout là et je n’avais pas vraiment de force », a mentionné l’athlète de 27 ans.

Le Norvégien Finn Hagen Krogh s’est imposé en 22 min 7,8 s, devançant de 3,6 secondes le meneur du Tour, son compatriote Martin Johnsrud Sundby.

La lutte pour la troisième marche du podium a été serrée entre le Français Maurice Manificat et le Russe Sergey Ustiugov, mais c’est finalement Manificat (+14,6 secondes) qui a terminé troisième.

Alex Harvey a de son côté arrêté le chrono à 23 min 13,6 s, soit à 1 minute 5,8 secondes de Krogh.

« Je me sentais bien pendant l’échauffement, mais pendant la course, je me suis vite rendu compte que la fatigue du Tour commençait à se faire sentir et que je n’avais pas été capable de récupérer des premières étapes. C’était difficile. La journée de repos d’hier n’a pas été assez. »

Pour celui qui a chuté au 15e rang au classement général, il est difficile de garder le moral. « Après avoir perdu beaucoup de temps lors de la cinquième étape, je savais que mes chances pour le classement général étaient pas mal terminées. C’est difficile moralement, mais ce matin, quand j’ai mis mon dossard de course, c’était vraiment pour donner le meilleur de moi », a-t-il affirmé.

Les autres Canadiens encore en lice au Tour de ski, Ivan Babikov et Devon Kershaw, ont respectivement terminé aux 41e et 46e rangs de l’étape du jour.

Martin Johnsrud Sundby est toujours le meneur au classement général avec 1 minute 28,1 secondes d’avance sur son plus proche rival, le Norvégien Petter Jr. Northug. Sergey Ustiugov (+1 minute 31,8 secondes) est quant à lui troisième.

Quinzième, Alex Harvey accuse maintenant 4 minutes 36,6 secondes de retard sur Sundby. Ivan Babikov est quant à lui 33e et Devon Kershaw 36e.

Toujours en Italie, les fondeurs se dirigent maintenant à Val di Fiemme pour y disputer les deux dernières étapes. Samedi, ils participeront à un 15 kilomètres classique en départ groupé.

« Si j’avais été dans le top-10 au classement général, je me serais battu demain pour les secondes de bonifications des sprints intermédiaires, a mentionné Harvey. Comme ce n’est pas le cas, je vais plutôt sauver de l’énergie dans ces sections-là et viser un bon résultat au classement de l’étape. »

Malgré la fatigue, le Québécois ne lance pas la serviette. « On ne sait jamais. Demain, je peux me lever et être en super forme! Je vais essayer de garder de l’énergie pour le dernier tour. C’est un parcours qui m’a bien servi dans le passé alors j’ai quand même une chance d’avoir un bon résultat », a-t-il conclu.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive