Coupe du monde

Le Canada 12e au relais féminin

Montréal, 24 janvier 2016 – L’équipe canadienne de ski de fond féminine, comprenant Cendrine Browne de Saint-Jérôme, a pris le 12e rang dimanche au relais 4x5 kilomètres de la Coupe du monde de Nove Mesto, en République tchèque. Pour une deuxième journée consécutive, ce sont les Norvégiennes qui ont été les plus rapides.

L’équipe de la Norvège composée d’Ingvild Flugstad Oestberg, d’Heidi Weng, de Therese Johaug et d’Astrid Uhrenhodt Jacobsen a complété le parcours en 50 min 17,2 s. Les Européennes ont gardé la tête tout au long de la course.

Les représentantes des États-Unis, Sophie Caldwell, Sadie Bjornsen, Elizabeth Stephen et Jessica Diggins ont quant à elle pourchassé les Norvégiennes et terminé à 42,1 secondes de retard sur les meneuses.

Finalement, les Finlandaises Anne Kylloenen, Krista Parmakoski, Riitta-Liisa Roponen et Kerttu Niskanen ont terminé sur la troisième marche du podium à 55,9 secondes des grandes gagnantes.

Du côté du Canada, un des objectifs de l’équipe était de rester dans le peloton le plus longtemps possible. La course a bien commencé alors qu’Emily Nishikawa (Yukon) a skié les cinq premiers kilomètres en 13 min 57,5 s. Toutefois, elle est tombée au moment de donner le relais à Dahria Beatty (Yukon). Ce faisant, l’équipe a perdu le peloton et a pris le septième rang.

Au deuxième relais, Dahria Beatty (Yukon) a tenté de rattraper le retard causé par la chute en arrêtant le chrono à 15 min 7,7 s et le Canada s’est retrouvé en 12e place.

Bronwne, âgée de 22 ans, est ensuite entrée en piste et a parcouru la distance en 12 min 39,3 s, soit le meilleur temps de l’équipe canadienne. Ce faisant, elle a réussi à placer son équipe en 11e place avant le dernier relais. « J’ai eu un super bon “leg”, donc je suis très satisfaite! J'adore les cinq kilomètres! C'est dans cette distance que je suis arrivée 15e aux Championnats du monde juniors il y a quelques années. »

Finalement, Maya Macisaac-Jones (Alberta) a terminé ses cinq kilomètres en 13 min 35,1 s après s’être trompé de parcours, ce qui a fait perdre un rang à son équipe. Au résultat final, les filles ont cumulé un temps de 55 min 19,6 s. Avec 5 minutes 2,4 secondes de retard sur les Norvégiennes, les représentantes de l’unifolié ont conclu au 12e rang.

« L'esprit d'équipe était au rendez-vous et nous avons toutes donné notre maximum. Nous avons cependant eu quelques malchances notamment avec Maya qui s'est trompée de parcours, car c'était super mal indiqué. C'était notre premier relais en Coupe du monde et certainement pas notre dernier! Nos forces sont l'esprit d'équipe, la joie d'être là et le fait qu’on garde espoir. Par contre, notre manque d’expérience fait partie de nos faiblesses » a conclu Browne.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive