Tour de ski

Harvey termine septième de la deuxième étape

Montréal, 2 janvier 2016 – Alex Harvey était de retour en piste samedi pour la deuxième étape du Tour de ski présentée à Lenzerheide, en Suisse. Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges s’est démarqué à l’épreuve du 30 kilomètres style classique en départ groupé en terminant au septième rang.

Au lendemain d’une première étape un peu difficile pour le Québécois, Harvey a remis les pendules à l’heure. « Je suis très content, c’est ma meilleure course en style classique cette saison. C’est un gros positif puisque j’avais de la difficulté avec cette technique. »

Étant 33e au cumulatif après la première étape, le Canadien a pris le départ de cette course sur la quatrième ligne. « C’était difficile du début à la fin. [Martin Johnsrud] Sundby est parti très rapidement avec une grosse avance. J’ai dû dépasser plusieurs skieurs dans les premiers kilomètres et j’ai dépensé peut-être plus d’énergie au départ que ceux qui partaient sur les premières lignes. »

Le skieur s’est d’ailleurs retrouvé parmi le groupe de tête de cinq fondeurs pendant plusieurs kilomètres. Selon lui, une partie de son succès repose sur les changements apportés durant les dernières semaines à son programme d’entraînement sur longues distances.

« Les sprints intermédiaires tirent beaucoup de jus, mais j’étais capable de bien récupérer entre chacun. Par le passé, je ne les faisais même pas parce qu’une fois que je passais la limite, je n’étais pas capable de revenir dans la course. Aujourd’hui, c’était un peu un test, mais ç’a bien fonctionné. Avant, si je me mettais dans le rouge tôt dans la course, mes jambes bloquaient complètement. Il fallait vraiment que j’arrête de skier pendant un moment pour que l’afflux sanguin reprenne. Maintenant, je suis sur le même pied que mes compétiteurs », a ajouté Harvey.

L’athlète de 27 ans a conclu dans le top-10 en complétant le parcours en 1 h 15 min 42,7 s, ce qui représente 54,4 secondes de retard sur le skieur le plus rapide du jour, le Norvégien Martin Johnsrud Sundby (1 h 14 min 48,3 s). L’Européen, qui était quatrième à l’issue de la première étape, mène désormais la compétition après avoir détrôné l’Italien Federico Pellegrino.

Ses coéquipiers norvégiens ont aussi dominé sur cette distance alors que Petter Jr. Northug (+34,6 secondes) et Didrik Toenseth (+35,1 secondes) ont complété le podium et que Sjur Roethe (+35,6 secondes) a terminé quatrième.

« Le classement à la fin de la journée est important. Il y avait quatre sprints intermédiaires qui donnaient des secondes de bonification. J’ai gagné le premier ce qui m’a donné 15 secondes et au deuxième, j’ai terminé troisième, donc je suis allé chercher dix secondes. À la fin de la journée, j’ai cumulé 34 secondes de bonification. C’est sûr qu’en fin de course j’ai un peu payé ces sprints, car tu dépenses de l’énergie chaque fois, mais je savais que je devais le faire pour bien me replacer au classement. Mission accomplie! » a fait savoir Alex Harvey.

Pour leur part, les Canadiens Ivan Babikov, Devon Kershaw et Len Valjas ont respectivement terminé 33e, 41e et 65e à cette épreuve.

Dimanche, les fondeurs skieront pour une dernière fois en Suisse pour la troisième étape du Tour de ski, la poursuite de 10 kilomètres style libre. Par la suite, c’est la ville d’Oberstdorf en Allemagne qui sera l’hôtesse des prochaines courses.

« C’est un départ handicap avec les temps cumulatifs, donc Sundby a une avance de 1 min 18 s sur nous. Il est invaincu sur toutes les courses de distances cette saison. Il est vraiment supérieur aux autres et il est encore le favori demain. Pour moi, il y a deux Norvégiens pas trop loin en avant que je vais avoir dans la mire. Je vais essayer de revenir progressivement sur eux. C’est une course d’une vingtaine de minutes, alors c’est assez intense comme effort et il faut aller vite du début à la fin pour gagner quelques places », a conclu Harvey.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive