Coupe du monde

« Cette course m’a laissée sur ma faim » — Cendrine Browne

Montréal, 17 janvier 2016 – Le duo canadien de ski de fond composé de Cendrine Browne et d’Emily Nishikawa a terminé au 15e rang de l’épreuve de sprint par équipe disputée dimanche, à la Coupe du monde de Planica, en Slovénie.

En finale, Les Suédoises Ida Ingemarsdotter et Stina Nilsson se sont imposées en arrêtant le chrono à 16 min 14,08 s. L’an dernier, le duo avait aussi remporté la seule épreuve de sprint par équipe de la saison à Otepää, en Estonie.

Les Norvégiennes Heidi Weng et Astrid Uhrenhodt Jacobsen ont terminé deuxièmes (+3,51 secondes) et les représentantes de l’Allemagne, Sandra Ringwald et Hanna Kolb, ont pris le troisième rang (+8,84 secondes).

Cendrine Browne, de Saint-Jérôme, et sa partenaire Emily Nishikawa, de Whitehorse, ont été stoppées en demi-finale alors que seulement les dix premières équipes passaient à la prochaine étape. Elles ont cumulé un temps de 18 min 03,84 s, bon pour la 15e place.

« Nous sommes très satisfaites, car nous avons amélioré notre numéro de dossard en plus d'avoir bien skié. Nous avons même battu les temps de certaines équipes qui étaient en finale. Emily est une super partenaire. Elle m'a transmis certaines de ses connaissances puisqu'elle a plus d'expérience que moi sur le circuit », a commenté Browne.

Avec cette bonne performance, la fondeuse de 22 ans espérait que leur chrono allait être assez bon pour passer en finale. « Nous étions très proches! J'aurais aimé que les entraîneurs nous donnent des “splits” sur les autres coureuses afin de nous donner un indice sur notre position pendant la course. Cela aurait pu nous motiver à aller encore plus vite! Malheureusement, nous n'en avons pas eu. »

Après avoir complété ce parcours de 3,6 kilomètres où chaque membre du duo effectuait trois tours d’une boucle de 1,2 kilomètre, la Québécoise croit que le sprint par équipe fait maintenant partie de ses forces.

« J'ai réussi à bien skier et en plus je n'ai pas été atteinte par de la fatigue. Puisque je suis plus une skieuse de distance, mon endurance m'a aidée dans cette épreuve. Les sprinteurs purs ont plus de difficulté à ne pas se fatiguer dans ce parcours. Cette course n'était pas très longue et m'a laissée sur ma faim! J'ai très hâte aux autres d'en fin de semaine prochaine à Nove Mesto [République tchèque]. »

L’autre paire canadienne formée de Maya Macisaac-Jones et de Dahria Beatty a conclu au 19e rang de la demi-finale.

Du côté des hommes, les Italiens Dietmar Noeckler et Federico Pellegrino ont remporté la course en 14 min 44,82 s. Le podium fut complété par deux équipes françaises, soit celle de Renaud Jay et Baptiste Gros (+1,79 seconde) et Valentin Chauvin et Richard Jouve (+2,41 secondes).

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive