Tour de ski

Harvey stoppé en qualifications du sprint libre

Montréal, 1er janvier 2016 - – En ce premier jour de l’an 2016, les meilleurs fondeurs se sont réunis à Lenzerheide, en Suisse, pour prendre part au dixième Tour de Ski FIS Viessman. Le Québécois Alex Harvey a conclu la première étape de cet événement avec une 33e place au sprint libre présenté vendredi.

À l’issue des qualifications, l’Italien Federico Pellegrino a été le plus rapide avec un temps de 2 min 45,92 s. Il fut suivi de l’Anglais Andrew Young (+2,08 secondes) et du Russe Sergey Ustiugov (+2,60 secondes).

Alex Harvey a quant à lui terminé au 33e rang à 7,01 secondes du meneur. Il est passé à 16 centièmes de seconde de figurer dans le top-30, ce qui lui aurait permis de prendre part aux rondes éliminatoires de cette épreuve. « C’était correct. Le sprint est quand même plutôt difficile pour moi. Je ne me suis pas qualifié cette saison et j’ai eu quelques résultats dans les 50-60 rangs. C’est un pas dans la bonne direction, mais ce n’est pas encore assez bon à mon goût. Évidemment, l’objectif était de passer aux rondes éliminatoires, mais il m’en manque encore un peu. Ça me laisse un peu amer comme résultat de passer si proche, mais j’essaie de voir le positif des choses, je progresse », a commenté l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges.

En finale, l’Italien Federico Pellegrino s’est à nouveau imposé sur cette distance de 1,5 kilomètre avec un temps de 2 min 43,14 s et a pris la tête du Tour de ski. Sergey Ustiugov de la Russie (+0,40 seconde) et Finn Haagen Krogh de la Norvège (+1,25 seconde) ont conclu aux deuxième et troisième rangs.

Les autres Canadiens présents à l’événement, Len Valjas, Devon Kershaw et Ivan Babikov ont respectivement terminé 31e, 60e et 92e.

Samedi, Harvey sera de retour en piste pour la deuxième étape avec l’épreuve du 30 kilomètres style classique en départ groupé. Le skieur québécois se sent d’ailleurs confiant pour la prochaine course. Pendant le temps des fêtes, Harvey a apporté quelques changements à son plan d’entraînement et peut déjà en voir les bénéfices.

« La course de demain va durer autour de 1h15 alors qu’aujourd’hui c’était 2 min 40 s. C’est plus difficile d’être performant sur une courte distance quand tu t’entraînes davantage sur des longues. Ce sera une journée très importante, car c’est une des plus longues courses du Tour. C’est le type d’épreuve que tu as le plus à gagner, mais aussi le plus à perdre. J’ai l’avantage de ne pas avoir fait les rondes éliminatoires si on veut, alors j’ai sauvé de l’énergie contrairement aux autres qui ont continué de courser », a conclu Harvey.

Jusqu'au 10 janvier, le Tour de ski sera réparti sur quatre sites de compétitions, dans trois pays. Les athlètes compléteront leur périple avec l’ascension de la colline alpine d’Alpe Cermis à Val di Fiemme, en Italie.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive