Coupe du monde

Une course en deux temps pour Alex Harvey

Montréal, 5 décembre 2015 – Les Norvégiens ont complètement dominé l’épreuve masculine de skiathlon en plaçant sept des leurs parmi le top-10, samedi, à la Coupe du monde de Lillehammer. Alex Harvey a de son côté pris le 10e rang.

Mené par Martin Johnsrud Sundby (1 h 19 min 22,9 s) qui a remporté la course avec une avance de 44 secondes sur son plus proche poursuivant, les fondeurs de la Norvège ont monopolisé le podium. Niklas Dyrhaug (1 h 20 min 6,9 s) et Hans Christer Holund (1 h 20 min 9,8 s) ont respectivement pris les deuxième et troisième places.

« Ils sont impressionnants tôt en saison! Ils sont en grande forme », a commenté Alex Harvey qui a quant à lui complété les 30 kilomètres en 1 h 21 min 20 s pour accuser un retard de 1 minute 57,1 secondes sur Sundby.

La course n’avait pourtant pas bien commencé pour l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges, qui comptait plus de 30 adversaires devant lui en style classique. « J’ai vraiment eu de la difficulté en classique et je ne sais pas pourquoi. Pourtant, l’équipement était super bon, mes skis étaient rapides avec une bonne adhérence, mais je ne skiais vraiment pas bien. J’étais vraiment loin. »

À un certain moment, l’athlète de 27 ans a même songé à abandonner la course. « J’avais des pensées négatives, je me battais mentalement contre moi-même, car ça n’allait vraiment pas. »

L’espoir de rattraper quelques skieurs en style libre, ce qui lui permettrait de se tailler une place parmi les 30 premiers et ainsi faire des points pour le classement général de la Coupe du monde l’a convaincu de poursuivre. « Le classement cumulatif de la Coupe du monde est un objectif très important pour moi cette année, alors je me disais qu’il y aurait peut-être une chance de faire quelques points. »

Le revirement de situation espéré a bel et bien eu lieu. « La journée a complètement reviré », a-t-il expliqué.

« J’avais encore une fois de super skis et je me sentais très bien. J’ai pu faire une belle remontée jusqu’au top-10! » s’est-il réjoui.

Graeme Killick 21e, Devon Kershaw, 23e, Ivan Babikov 24e, et Michael Somppi, 60e, étaient les autres Canadiens en action.

À la recherche de solutions en classique
La semaine dernière, en Finlande, Alex Harvey a pris les septième et 47e places, respectivement au 15 kilomètres et au sprint en style classique, mais a pourtant terminé deuxième du 10 kilomètres style libre.

« J’ai eu beaucoup de bons résultats en style classique dans ma carrière, mais cette année c’est l’inverse on dirait. C’est bien que je réussisse bien en skate, mais j’aimerais bien faire en classique aussi. »

« Je vais faire des ajustements techniques et me concentrer sur certains détails. Je ne suis pas trop loin, il ne m’en manque pas trop, mais il y a quelque chose. C’est peut-être une question de timing », a-t-il poursuivi.

Dès dimanche, au relais masculin, le Québécois prendra part à la course en classique afin de travailler sur ce style, lui qui s’élance généralement en style libre à cette épreuve. Il fera équipe avec Killick, Kershaw et Babikov.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive