Tour de ski

« Je n’ai jamais été super, super vite » - Alex Harvey

Montréal, 7 janvier 2015 – Alex Harvey n’a pas réussi à trouver le bon rythme mercredi à la quatrième étape du Tour de ski de fond et a du coup terminé au 14e rang de l’épreuve de 10 kilomètres style classique à Dobbiaco, en Italie.

« Je n’ai jamais été super, super vite aujourd’hui. Au début, je me suis donc retrouvé un peu derrière. Quand j’ai essayé d’ouvrir la machine, ç’a commencé à aller un peu mieux, je suis remonté 10e ou 11e. »

L’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a malheureusement souffert de ses efforts de milieu de course. « Ça m’a coûté cher à la fin. Ça aurait été mieux d’avoir une course un peu plus constante. »

Harvey ne s’en faisait toutefois pas trop et était content de finir parmi les 15 premiers. « C’est toujours assez serré. Si j’avais été 10 secondes plus rapide, j’étais dans le top-10. Ce n’est pas un résultat exceptionnel, mais ce n’est pas un mauvais résultat non plus. »

« Dans une compétition par étape, tu fais des courses presqu’à tous les jours. D’une journée à l’autre, le corps se sent mieux ou moins bien. »

Le Kazakh Alexey Poltoranin l’a emporté mercredi grâce à un temps de 22 min 51,8 s. Il a devancé de 5 dixièmes de seconde le Russe Evgeniy Belov et de 4,2 secondes le Norvégien Martin Johnsrud Sundby.

Harvey a quant à lui accusé 36,4 secondes de retard sur Poltoranin. L’Ontarien Devon Kershaw, en recul de 48,4 secondes, et l’Albertain Ivan Babikov, à 1 minute et 11,1 secondes, se sont classés 21e et 32e.

Au classement général du tour, le Norvégien Petter Northug, septième mercredi, demeure au sommet. Son compatriote Sundby n’est cependant plus qu’à 1,5 seconde de lui.

Le Québécois est de son côté septième, à 1 minute et 7,8 secondes. « Je ne prévois pas terminer le tour, le classement cumulatif n’est donc pas si important », a-t-il rappelé.

Cela ne l’empêchait toutefois pas d’avoir un objectif bien précis en vue de la poursuite de 25 kilomètres (note du webmestre : au lieu de 35) style libre de jeudi.

« Demain, je vais essayer de revenir sur (le Suisse Dario) Cologna, qui partira 13 secondes devant moi », a précisé celui qui compte pour ce faire skier avec le Norvégien Niklas Dyrhaug, qui partira 9 secondes après lui.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive