Coupe du monde

Alex Harvey manque de force et termine 24e en Norvège

Montréal, 5 mars 2014 – Éliminé en quart de finale du sprint classique de la Coupe du monde de Drammen, le fondeur Alex Harvey a dû se contenter du 24e rang, mercredi, en Norvège.

Après s’être classé 28e des qualifications, l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a pris le cinquième rang de sa course de quart de finale et n’a pu avancer en ronde suivante.

La compétition était féroce dans cette cinquième vague de quart de finale. Harvey avait notamment pour adversaires le Suédois Emil Joensson, double médaillé des Jeux olympiques de Sotchi, le Norvégien Eirik Brandsdal, actuellement deuxième au classement de la Coupe du monde en sprint, et le Russe Nikita Kriukov, champion du monde en titre au sprint.

C’est Joensson qui a été le plus rapide en 2 min 43,48 s, en détenant une avance de 16 centièmes de seconde sur le Norvégien Finn Haagen Krogh. Grâce à leurs chronos, Kriukov et Brandsdal, troisième et quatrième de la course, ont eux aussi été repêchés pour les demi-finales.

Cinquième, Alex Harvey a terminé 1,01 seconde du Suédois. « Ç’a été la vague la plus rapide des quarts de finale. Je pensais bien qu’en finissant troisième ou quatrième ça serait suffisant pour avancer, mais mes bras m’ont lâché dans les 20 derniers mètres », a-t-il raconté.

« Je suis un peu déçu, car j’étais bien positionné et j’avais de bons skis. J’ai juste manqué de force. »

Même si l’épreuve du jour était en style classique, Harvey, comme plusieurs autres, a tout de même opté pour des skis de patin. « En qualifications, nous étions la majorité à avoir privilégié ce type de skis pour les double poussées, mais en quart de finale, c’était plutôt 50/50. Ensuite, plusieurs ont changé pour des skis de classique pour les dernières rondes », a-t-il remarqué.

Les Canadiens Len Valjas, 34e, et Devon Kershaw, 53e, ont quant à eux été stoppés en qualifications.

La Norvège a eu droit à un doublé tant chez les hommes que chez les femmes.

En finale masculine, Ola Vigen Hattestad a été le plus rapide en 2 min 47,08 s, pour terminer sept centièmes de seconde devant son compatriote Paal Golberg. En retard de 1,99 seconde, Maicol Rastelli a complété le podium.

Chez les femmes, Maiken Caspersen Falla a été la plus rapide des finalistes. Marit Bjoergen a ravi la médaille d’argent et la Suédoise Stina Nilsson le bronze.

Du côté des Canadiennes, l’Ontarienne Perianne Jones a pris le 24e rang après son élimination en quart de finale. Andrea Dupont, aussi de l’Ontario, s’est pour sa part classée 58e des qualifications.

Les fondeurs se dirigeront maintenant vers Oslo en vue d’une épreuve de 50 kilomètres classique pour les hommes samedi, et de 30 kilomètres classique pour les femmes dimanche.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive