Tour de ski

Alex Harvey garde le meilleur pour la fin

Montréal, 31 décembre 2013 – Alex Harvey a fait preuve d’une belle intelligence mardi pour prendre la deuxième place du sprint de 1,5 kilomètre style libre lors de la troisième étape du Tour de ski de fond à Lenzerheide, en Suisse.

Quatrième avec quelques centaines de mètres à faire en finale, il a usé de stratégie pour monter sur la deuxième marche du podium. « Comme il y avait une super grosse descente avant l’arrivée, j’essayais de laisser un peu d’espace en haut pour utiliser un genre d’effet de slingshot. »

« Je laissais donc quelques mètres au début de la descente pour être quand même dans la traînée (draft) et, dans le dernier virage, j’arrivais dans les skis des autres gars et j’étais capable de générer de la vitesse dans les derniers 200 mètres », a expliqué l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges.

S’il n’a malheureusement pas réussi à rejoindre l’Américain Simeon Hamilton, il a tout de même devancé le Norvégien Martin Johnsrud Sundby, troisième, et l’Italien Federico Pellegrino, quatrième.

« L’Américain, c’est son premier podium à vie. Nous nous entraînons avec eux l’été. S’il y avait quelqu’un qui avait à me battre, je suis content que ce soit un Américain. Je le prends avec un sourire. C’est bon pour le ski de fond sur le continent », s’est réjoui Harvey.

En demi-finale, il avait fait le même coup, passant du quatrième échelon au premier dans le dernier tiers de la course, devançant notamment Hamilton. « J’étais content parce que mon but était d’accéder à la finale pour conserver le maillot de meneur. »

La stratégie slingshot du Québécois l’a bien servi là aussi. « Je l’ai exécutée vraiment à la perfection. Ce qui m’a fait gagner, c’est plus la tactique que la force. »

« Simi était plus fort aujourd’hui (mardi). Il a gagné les qualifications et la finale, mais j’ai quand même été capable de le battre (en demi-finale). Quand tu peux gagner une ronde comme ça, seulement à cause de la tactique, moi ça me plaît. C’est toi qui a été le plus intelligent, c’est le fun. »

Deuxième de son quart de finale, après s’être qualifié 24e, Harvey conserve par ailleurs la tête du classement général du Tour de ski. Il a même accentué son avance, qui est maintenant de 22,7 secondes sur le Suédois Calle Halfvarsson, sixième mardi. Le troisième rang est désormais détenu par le Norvégien Martin Johnsrud Sundby, en retard de 27 secondes.

Sa performance est d’autant plus satisfaisante que l’épreuve ne lui convenait pas parfaitement. « J’aime les sprints, mais les sprints un peu plus longs, au tour de 3 minutes ou 3 minutes 30 secondes. Je suis donc très, très content », a avoué le Québécois, qui a vu l’Américain triompher en 2 min 37,02 s.

En prime, il a repris le maillot de meneur des sprints du Tour de ski.

Plus difficile pour les autres Canadiens

La journée n’a pas été aussi fructueuse pour l’Ontarien Devon Kershaw et l’Albertain Ivan Babikov, eux qui ont dû se contenter des 56e et 97e places des qualifications.

Au général, Kershaw glisse du troisième au huitième échelon, alors que Babikov est 75e.

Aucune Canadienne n’a par ailleurs accédé aux rondes éliminatoires. L’Ontarienne Perianne Jones a fini 39e et Dasha Gaïazova, de Saint-Ferréol-les-Neiges, 45e.

La Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg l’a emporté en finale, devançant respectivement sa compatriote Astrid Uhrenholdt Jacobsen et l’Allemande Denise Herrmann.

Oestberg s’empare également de la tête au classement général, 2 secondes devant l’ancienne meneuse, la Norvégienne Marit Bjoergen. Herrmann est troisième, en recul de 2,3 secondes.

Gaïazova et Jones se retrouvent respectivement aux 30e et 33e rangs.

Mercredi, des épreuves en style classique de 15 kilomètres chez les hommes et de 10 kilomètres du côté des femmes, disputées en départ de masse, sont à l’horaire de la quatrième étape du Tour de ski.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive