Coupe du monde de Lahti

« Une course pour les sprinteurs purs » - Alex Harvey

Montréal, 9 mars 2013 – Troisième au sprint des Championnats du monde, Alex Harvey n’a pas été en mesure de grimper sur le podium lors du sprint, samedi, à la Coupe du monde de Lahti, en Finlande, alors qu’il a terminé au 56e rang.

« Oui, j’ai gagné une médaille de bronze aux Championnats du monde en sprint, mais ça reste que je ne suis pas un sprinteur, a mentionné Harvey. Je me sentais bien et je n’étais pas fatigué à la fin, mais je ne pouvais pas aller plus vite. Aux Championnats du monde, les chronos étaient de 3 min 30 s, ici c’était moins de 2 min 28 s, c’était vraiment une course pour les sprinteurs purs. »

Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a stoppé le chronomètre à 2 min 31,34 s en qualifications pour voir sa journée de compétition prendre fin. En finale, le Suédois Emil Joensson a devancé le Norvégien Ola Vigen Hattestad par 72 centièmes de seconde. Finn Haagen Krogh, également de Norvège, a mis la main sur la médaille de bronze.

Le meilleur résultat canadien de la journée appartient à l’Ontarien Len Valjas qui a obtenu le huitième rang.

Dimanche, les fondeurs s’attaqueront au 15 km style classique et les attentes seront plus élevés pour l’athlète québécois. « Aujourd’hui (samedi), je me sens vraiment bien, si c’est le cas demain, je pourrai obtenir un bon résultat. »

Cette saison, Harvey a mis en place un programme pour atteindre le sommet de sa forme physique aux Championnats du monde qui ont eu lieu lors des deux dernières semaines, mais il n’a pas perdu l’envie de se retrouver sur le podium.

« Le gros objectif de la saison est chose du passé, mais je m’entraîne tout l’été pour faire des compétitions. J’aime m’entraîner, mais j’aime encore plus mettre un dossard et faire de la compétition et j’espère monter sur le podium le plus souvent possible. »

Rédaction : Marco Brunelle

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive