Tour de ski

Alex Harvey sixième dans des vêtements mouillés

Montréal, 3 janvier 2013 – Malgré un imprévu de taille, le fondeur Alex Harvey a terminé au sixième rang de la quatrième étape du Tour de ski jeudi, à Toblach, en Italie. Il a conclu les 35 kilomètres de l’épreuve de poursuite en style libre à 1 minute et 25,8 secondes du Norvégien Petter Northug.

La course a mal commencé pour le Québécois, qui a dû skier dans les mêmes vêtements qu’il a utilisés pour son échauffement d’environ une heure en raison d’un bris du clavier déverrouillant la serrure de l’autobus de l’équipe canadienne.

« Il n’y avait pas moyen pour nous d’accéder à l’autobus, 10 minutes avant l’épreuve. Nous nous sommes donc dirigés vers le départ. Finalement, notre technicien a réussi à entrer dans l’autobus avec une clé. Il nous a donné nos dossards, mais il n’a pas eu le temps de nous amener des vêtements secs. »

« Avant une course, un certain niveau de stress est positif, mais là, il a peut-être été un peu trop élevé. Disons que nous capotions un peu avant le départ », a avoué Harvey en conférence téléphonique.

« Dans ces circonstances, une sixième place, ça reste respectable. »

L’adrénaline a aidé... au début seulement
Northug a réussi un temps de 1 h 16 min 32,7 s. Il a respectivement devancé le Russe Alexander Legkov et le Suisse Dario Cologna de 7 et 9 dixièmes, de même que le Russe Maxim Vylegzhanin de 1,6 seconde.

L’ordre de départ était dicté selon les écarts au terme des trois premières étapes. Ainsi, Northug est parti troisième avec 9 secondes de retard sur Vylegzhanin, premier à s’élancer.

Quant à Harvey, il était le quatrième à s’exécuter, 27,2 secondes après Vylegzhanin.

Toujours quatrième au premier temps intermédiaire, il s’est retrouvé septième aux deuxième et troisième chronos préliminaires, avant de finir sixième.

« J’ai skié avec un Russe (Alexander Legkov). Nous avons travaillé assez fort dans les premiers kilomètres pour revenir sur le groupe des meneurs », a expliqué l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges, qui a malheureusement été ennuyé par le froid après le premier tiers de la course.

« Au début, il y avait l’adrénaline et j’ai pu tenir le coup. Mais les premiers kilomètres étaient en montée et à sept ou huit kilomètres, j’avais froid. Ç’a été un départ vraiment intense et quand tu es un peu froid, ça coûte cher au corps de partir aussi brusquement. »

Décroché par les meneurs, Harvey a distancé dans les derniers mètres deux des trois adversaires qui l’avaient rejoint. Seul le Russe Ilia Chernousov a suivi le rythme et l’a devancé par seulement 1 dixième.

Le skieur de 24 ans était tout de même satisfait de son effort. « Je suis content, je suis dans la game tous les jours. »

Les Canadiens parmi les 25 meilleurs
Partie 22e, l’Ontarien Devon Kershaw a connu une bonne journée de travail et a croisé la ligne d’arrivée en 12e place. Il a accusé 1 minute et 47,8 secondes de retard sur le nouveau meneur.

L’Albertain Ivan Babikov et l’Ontarien Len Valjas ont de leur côté pris les 21e et 23e échelons.

Au classement général, grâce au jeu des bonifications, Northug distance Legkov de 5,7 secondes. Cologna est troisième à 10,9 secondes et Vylegzhanin quatrième à 16,6 secondes.

Chernousov et Harvey suivent à 1 minute et 40,7 secondes et 1 minute et 40,8 secondes respectivement.

Vendredi, un 5 kilomètres en style classique est au programme pour la cinquième étape du Tour de ski.

« C’est une distance que nous ne skions jamais, à part au Tour de ski. Ça va durer entre 12 et 15 minutes et être très intense. Nous pourrions encore avoir des gars dans les 10 premiers », a avancé le Québécois en parlant des Canadiens.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive