Coupe du monde de Canmore

« L’élastique a cassé aujourd’hui » - Alex Harvey

Montréal, 15 décembre 2012 – Alex Harvey a dû se contenter du 52e rang au sprint style libre disputé samedi à la Coupe du monde de Canmore, en Alberta. Un résultat qui a convaincu le fondeur québécois de revoir ses plans pour prendre un peu de repos.

« L’élastique a cassé aujourd’hui. Je n’avais pas de jambes, pas de puissance, pas de vitesse. Je me sentais un peu léthargique. J’étais incapable de me battre », a expliqué l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges. Son coéquipier Devon Kershaw a connu un sort similaire en terminant 50e.

« Devon et moi sommes brûlés. Nous avons commencé la saison avec un peu de fatigue en raison de l’entraînement que nous avons fait cet été. Au cours du dernier mois et demi, nous avons enchaîné les compétitions sans vraiment arrêter, a poursuivi Harvey. Nous avons poussé beaucoup, mais là je pense que c’est un peu trop. Il faut mettre les freins et prendre un peu de repos pour pouvoir revenir au niveau auquel nous appartenons. »

À l’instar de Devon Kershaw, Harvey a choisi d’annuler sa participation au skiathlon prévu dimanche à Canmore.

« C’est difficile de prendre une décision comme ça. D’autant plus que le skiathlon est mon épreuve préférée. C’est aussi crève-cœur pour Devon qui habite en Alberta et qui n’aura pas la chance de courir devant les siens. Mais c’est la décision raisonnable à prendre. Une décision que nous avons prise avec notre tête et non avec notre cœur », a indiqué Harvey, qui prévoit maintenant prendre deux jours de repos complet. Chose assez inhabituelle pour le Québécois.

« Je pense que ça fait deux mois que je n’ai pas eu une vraie journée de repos, a raconté Harvey. Alors deux jours de congé avant de repartir pour l’Europe, ça devrait bien se prendre. »

Après sa victoire de la semaine dernière à Québec, le Suédois Emil Joenssen a une fois de plus gravi la plus haute marche du podium, samedi. Il a respectivement devancé au fil d’arrivée le Norvégien Anders Gloeersen et le Russe Nikita Kriukov.

C’est l’Ontarien Len Valjas qui a obtenu le meilleur résultat canadien avec une septième place. Tout comme Valjas, Jesse Cockney, deuxième lors des qualifications, a également atteint les demi-finales. Il a conclu l’épreuve au neuvième rang. L’Albertain Philip Widmer, qui a pris le départ en quart de finale, s’est classé 15e.

Parmi les autres Canadiens en action, Russell Kennedy (42e), Michael Somppi (55e), Alexis Turgeon (56e), Patrick Stewart-Jones (58e), Matthew Wylie (59e), Andy Shields (61e), Raphaël Courturier (62e) et Ian Murray (64e) ont tous été éliminés en qualifications.

Victoire de Maiken Caspersen Falla
Chez les femmes, la victoire est allée à la Norvégienne Maiken Caspersen Falla. L’Américaine Kikkan Randall a fini deuxième et la Norvégienne Celine Brun-Lie, troisième. Seule Canadienne de la finale, Chandra Crawford a conclu au sixième rang. L’Ontarienne Perianne Jones et l’Albertaine Dasha Gaiazova ont terminé aux 11e et 20e rangs.

Les Canadiennes Heidi Widmer (34e), Andréa Dupont (41e), Alysson Marshall (43e), Kate Brennan (47e), Emily Nishikawa (48e), Dahria Beatty (55e), Marlis Kromm (57e), Alana Thomas (61e), Rebecca Reid (62e), Maya MacIsaac-Jones (63e), Erin Tribe (65e) et Zoe Roy (67e) n’ont pas accédé aux rondes éliminatoires.

Les meilleurs fondeurs de la planète feront maintenant cap vers l’Europe pour participer au Tour de ski, qui sera lancé le 29 décembre, en Allemagne.

Rédaction : Julie Roy

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive