Tour de ski

Alex Harvey toujours neuvième

Montréal, 5 janvier 2012 – Parti neuvième de la poursuite de 32 km style libre, faisant office de la septième étape du Tour de Ski, Alex Harvey a conservé son rang au terme de la course remportée par le Suisse Dario Cologna. Cependant, un écart de 2 min 52,8 s s’est creusé entre le meneur du Tour et le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges.

Dans cette étape reliant Cortina d'Ampezzo et Toblach, en Italie, Cologna a devancé son principal rival, le Norvégien Petter Northug, par 1 min 15,8 s. Le Russe Alexander Legkov (+1 min 16,4 s) a fini troisième tandis que l’Ontarien Devon Kershaw (+1 min 16,8 s), qui a connu une étape du tonnerre, a terminé quatrième.

« J’ai quand même l’impression d’être passé à côté de la journée. C’était une étape cruciale, mais je n’ai pas été capable d’accrocher le bon groupe », a noté Harvey, qui a terminé dans le même groupe que le Russe Ili Chernousov, qui a fini septième.

Connaissant un départ difficile qui l’a fait chuter du neuvième au treizième échelon au premier temps intermédiaire, Harvey n’est pas parvenu à remonter vers le peloton de tête comme il l’avait prévu. « J’avais beaucoup de tension dans le dos et le derrière de mes jambes, ce qui a rendu les premiers kilomètres difficiles. »

Les tensions n’ont pas apparu en course, mais étaient présentes déjà avant le sprint de mercredi. « J’étais raide ce matin (jeudi) et hier, et nous n’étions pas capables de faire partir les douleurs musculaires, a-t-il poursuivi. J’ai essayé de bien me réchauffer avant la course en espérant que les muscles relâchent et que tout rentre dans l’ordre, mais ça n’a pas fonctionné. »

Le Québécois a pu se ressaisir à la mi-course, mais l’écart avec la tête s’était déjà bien creusé. « J’ai pu recommencer à pousser fort, mais c’était trop peu trop tard », a ajouté l’athlète de 23 ans qui pourra compter sur les soins du physiothérapeute de l'équipe nationale, qui arrivera en Italie vendredi, afin d'enrayer ses raideurs en vue de la fin du Tour.

Les fondeurs bénéficieront d’une journée de congé, vendredi, avant d’attaquer les deux dernières étapes du Tour de ski. Ils se rendront à Val di Fiemme, toujours en Italie, pour disputer les deux dernières épreuves. Samedi, une course de 20 km en style classique attend les coureurs. « C’est une bonne étape pour moi. C’est une bonne distance avec un départ de masse. Même si j’ai perdu le top-5 aujourd’hui, je suis toujours dans le top-10 pas bien loin d’une septième place », a conclu Harvey.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive