Tour de ski

Harvey remonte les échelons

Montréal, 31 décembre 2011 – Le fondeur Québécois Alex Harvey est parvenu à grimper de huit places au classement général du Tour de ski, samedi, au terme de la troisième étape, un sprint classique disputé à Oberstdorf, en Allemagne. Classé 27e après la deuxième étape, Harvey pointe maintenant au 19e échelon, accusant un retard de 1 min 18,2 s sur le meneur, le Norvégien Petter Northug. L’Ontarien Devon Kershaw occupe de son côté le quatrième rang au général.

« Je me suis amélioré de 30 % dans le classement général, donc c’est bon, mais j’espérais un peu mieux, a avoué Harvey. Le top-10 est vraiment proche et ce sera important d’être agressif dans les prochaines étapes. Ce sont surtout les sprinters qui se sont exprimés aujourd’hui (samedi) et certains gars qui cherchent à bien faire au cumulatif ont connu des difficultés. C’est donc une bonne opération pour nous. »

Stoppé en quart de finale
L’étape du jour, un sprint classique de 1,2 kilomètre disputé sous la pluie, a été remportée par le Russe Nikita Kriukov. Ses compatriotes Alexey Petukhov et Nikolay Morilov ont respectivement terminé deuxième et troisième. Harvey a de son côté enregistré une 17e place.

Classé 14e des qualifications, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a dû ensuite s’arrêter en quart de finale après avoir pris le quatrième rang de sa course. « J'ai fait une erreur dans un virage avant la dernière montée, a-t-il expliqué. J’ai eu un contact avec un skieur russe (Petukhov), ce qui m’a poussé à l’extérieur et qui m’a fait perdre ma vitesse. Le temps que je ré-accélère, j'avais perdu deux places. »

« J'avais quand même de bons skis alors j'ai été capable de revenir dans la dernière descente, mais c'était trop peu trop tard. Je ne me suis pas bien repositionné, alors il a fallu que j’attende dans le dernier droit pour effectuer des dépassements », a-t-il poursuivi.

Premier et deuxième de cette manche de quart de finale, le Russe Nikolay Morilov (2 min 26,1 s) et le Suisse Dario Cologna (2 min 26,4 s) ont accédé à la ronde suivante. Troisième, Peeter Kummel, a terminé à 1,2 seconde de Morilov tout comme Harvey. La photofinish a cependant placé l'Estonien devant le Québécois. « Il m’a manqué 1 ou 2 centimètres pour avoir ensuite une chance d’être le lucky loser et être repêché pour la demi-finale alors c’est dommage, mais c’est ça le sprint ! » a concédé Harvey.

Contrairement à vendredi, où les fondeurs canadiens ont connu des problèmes de fartage, Harvey et ses compatriotes ont bénéficié d’excellents skis samedi. « Les skis étaient vraiment performants, nous avions beaucoup d'adhérence et de vitesse dans les descentes. Les techniciens ont fait un travail exemplaire. Nous avions dans les meilleurs skis du groupe. »

Northug en jaune
Sixième du sprint, Petter Northug a repris le maillot jaune du meneur au classement général. Il possède actuellement un avantage de 4,8 secondes sur son plus proche poursuivant, le Suisse Dario Cologna. Le Canadien Devon Kershaw, 11e de l’étape, occupe de son côté le quatrième rang, accusant un retard de 36,7 secondes sur Northug.

Également du Tour de ski, Ivan Babikov pointe au 55e rang du classement général après avoir fini 81e de l’étape de samedi.

Une poursuite de 20 km est au programme de la journée de dimanche. Cette quatrième étape du Tour de ski sera également disputée à Oberstdorf. « Ce sera un duathlon (10 km style libre et 10 km style classique), ce qui est probablement ma course préférée. Il y aura aussi quatre sprints intermédiaires alors je vais tout faire pour obtenir le plus de bonus possible », a expliqué Harvey, qui convient de la difficulté de cette épreuve. « C’est sûr que c’est difficile de sprinter au milieu d’une course et de récupérer, mais je n’ai plus trop le choix si je veux espérer finir dans le top-10 au classement général. Il faudra prendre des risques, mais je suis prêt pour ça. »

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive