Tour de ski

Alex Harvey confirme qu’il sera à surveiller

Montréal, 29 décembre 2011 – Sixième du prologue du Tour de ski disputé à Oberhof, Alex Harvey a confirmé qu’il fera partie des favoris, jeudi, en Allemagne. Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a bouclé le parcours de 3,75 kilomètres présenté en style libre en un temps de 8 min 05,2 s, accusant un retard de 6,9 secondes sur le grand favori du Tour, le Norvégien Petter Northug (7 min 58,3 s).

Le champion en titre du Tour, le Suisse Dario Cologna (à 0,7 s), a terminé deuxième, alors que le Français Maurice Manificat (à 4 s) est troisième. Les Canadiens Devon Kershaw et Ivan Babikov ont fini 12e et 38e.

« Le prologue n’a pratiquement pas d’impact sur le classement final, sauf que c’est un bon indicateur de la forme de chacun. Je suis donc content d’être dans les dix premiers et la forme est là ! » a soutenu Harvey, ajoutant être confiant qu’il récupérera rapidement de son effort en prévision des huit étapes à venir.

Provisoirement 13e au premier temps de passage, le lauréat du « Maurice » Partenaire de l’année au dernier Gala SPORTSQuébec s’est dit encouragé d’avoir été rapide en début d’épreuve, ce qui n’est pas dans ses habitudes.

« C’est bon, car en temps normal, j’ai de la difficulté à être dans les 15 premiers en début de course. Les conditions étaient rapides, alors je savais qu’il serait difficile de gagner des secondes à la fin. J’ai même été premier à un moment, sauf que j’ai eu plus de difficulté dans le dernier kilomètre, surtout à cause d’un gros vent de face dans les derniers 300 m, où j’avais de la difficulté à rester sur mes skis », de poursuivre celui qui a fait du Tour son principal objectif de la saison.

Après le Tour, Petter Northug, premier détenteur du maillot jaune, se concentrera surtout sur les épreuves marathon (loppet) plutôt que sur celles du circuit de la Coupe du monde. Questionné à ce sujet, Harvey indique que cette idée pourrait l’intéresser dans les prochaines années.

« Je n’y ai pas vraiment pensé, sauf que j’aimerais vraiment faire la Vasaloppet (ndlr : une course de 90 km style classique disputée en Suède) au moins une fois dans ma vie. C’est la plus grosse course au monde et j’aimerais y participer avant ma retraite. »

La deuxième étape du Tour, un 15 kilomètres classique départ format poursuite, sera présentée vendredi, toujours à Oberhof.

« Ça va plutôt ressembler à un départ de masse et je ne pense pas que Northug et Cologna vont partir seuls en tête. Au premier tour, les gens vont se rattraper et ensuite, ça va skier regroupé », de conclure le Québécois.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive