Championnats du monde

Dasha Gaïazova et Perianne Jones frôlent le top-5

Montréal, 2 mars 2011 – Dasha Gaïazova et Perianne Jones ont mérité le sixième rang au sprint par équipe style classique comptant pour les Championnats du monde de ski de fond, mercredi, à Oslo (Norvège).

Les Suédoises Ida Ingemarsdotter et Charlotte Kalla ont décroché le titre mondial devant les Finlandaises Aino Kaisa Saarinen et Krista Lahteenmaki. Les Norvégiennes Maiken Falla et Astrid Jacobsen sont montées sur la troisième marche du podium.

Avant les mondiaux, tout laissait croire que Gaïazova ferait équipe avec Chandra Crawford. Les entraîneurs canadiens ont toutefois arrêté leur choix sur Perianne Jones. En terminant sixième à 46,9 secondes des gagnantes, la paire canadienne est passée bien près d’atteindre son objectif qui était de se classer dans les cinq premières. « Je me disais que finir top-5, ça serait super beau, mais notre sixième place est quand même satisfaisante. Je regardais la composition des équipes qui ont terminé devant nous et dans chacune d’elles, l’une des deux skieuses était une médaillée olympique ou aux Championnats du monde en sprint. Nous étions donc la première équipe au fil d’arrivée où il n’y avait pas de grande vedette. Je me suis dit wow, nous sommes capables de rivaliser avec elles », a raconté la fondeuse québécoise.

Deuxième relayeuse de l’équipe canadienne, Gaïazova a amorcé son premier relais en neuvième place. En tête, un groupe de cinq fondeuses (Italie, Slovaquie, Suède, Finlande et Norvège) a creusé un écart d’une vingtaine de mètres. La Montréalaise a réussi à gagner quelques rangs pour passer le relais à sa coéquipière en sixième place.

Quelques instants plus tard, la Finlandaise Aino Kaisa Saarinen a accéléré le rythme et son équipe a conservé la tête de la course pendant un autre tour. Dès le début du sixième et dernier tour, la Suédoise et championne du Tour de ski 2008, Charlotte Kalla, a pris la fuite et a pu tenir bon jusqu’à la fin.

Au sprint pour la sixième place, Gaïazova a eu le meilleur sur l’Allemande Nicole Fessel. Après avoir franchi l’arrivée complètement épuisée, l’athlète d’origine russe est restée étendue par terre pendant de longues secondes. Aidée de sa coéquipière Perianne Jones, Gaïazova s’est relevée avec le sourire, visiblement satisfaite de sa course. « Je suis fière de la façon dont j’ai skié. Ça allait super vite et ça glissait bien. Nous avons eu une bonne journée, même si je ressentais un peu de fatigue depuis le 10 km classique. »

Gaïazova qui sera de retour en piste jeudi au relais 4x5 kilomètres. Elle fera équipe avec Perianne Jones, Chandra Crawford et Brooke Gosling. « Nous n’avons pas beaucoup d’attentes, car nous sommes classées 13es sur 14 équipes… On va voir ! »

Une journée historique
Gaïazova était évidemment aux premières loges pour voir triompher ses coéquipiers Alex Harvey et Devon Kershaw, nouveaux champions du monde du sprint par équipe en style classique. « Je venais de finir ma course et j’étais sur le bord de la piste pour regarder les gars. On voyait qu’Alex était bien en contrôle », a-t-elle expliqué.

« C’est très spécial d’être ici pour ce moment historique, a-t-elle ajouté. Nous voyons que le programme canadien fonctionne très bien cette année et c’est excitant pour toute l’équipe. »

Le monde entier ne regardera plus le Canada de la même façon en ski de fond. « Les autres pays nous remarquent maintenant, car nous devenons une équipe très forte sur la scène mondiale », a conclu Gaïazova.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive