Finales de la Coupe du monde

Malchanceux, Alex Harvey termine 25e

Montréal, 18 mars 2011 – Alex Harvey a été relégué, vendredi, au 25e rang du prologue de 3,3 kilomètres style classique des Finales de la Coupe du monde de ski de fond à Falun, en Suède, après avoir connu quelques ennuis avec l’un de ses bâtons.

Le Russe Ilia Chernousov l’a emporté, devançant de 2,9 secondes le Norvégien Petter Northug. Le Russe Maxim Vylegzhanin s’est classé troisième, accumulant 4,2 secondes de retard sur le gagnant.

L’Ontarien Devon Kershaw, 22e, a été le meilleur skieur canadien, accusant un retard de 26,8 secondes. Ivan Babikov, 39e, et Graham Nishikawa, 40e, étaient les autres fondeurs du pays en action.

Harvey, qui a fini à 28,2 secondes de Chernousov, a joué de malchance quand une sangle de ses bâtons s’est brisée tôt dans la course. « C’est vraiment bizarre parce que les bâtons que j’utilise sont reconnus pour être parmi les plus solides. Ça ne m’était jamais arrivé encore, même pas à l’entraînement. »

L’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a reçu un autre bâton des mains de l’entraîneur national à sa sortie du stade où se déroulait le départ. « La sangle de nos bâtons de remplacement est faite pour ne pas perdre de temps à l’enfiler, mais ça ne skie pas super bien. En plus, le bâton était un peu court pour moi. »

« Dans un prologue, c’est important de partir relax, vite, mais assez relax dans le premier kilomètre pour être capable d’avoir de l’énergie à la fin. Moi, c’est le contraire qui est arrivé. J’ai crié pour avoir un bâton le plus vite possible et je n’ai pas pu être relax techniquement en raison du déséquilibre causé par mes deux bâtons », a résumé Harvey, évidemment déçu du déroulement de sa journée.

Au cumulatif des épreuves des Finales, le Québécois a reculé en 19e place, à 1 minute et 18,6 secondes du premier au classement, Petter Northug. Il reste néanmoins optimiste pour la suite des choses, surtout qu’une poursuite de 20 kilomètres est au programme samedi.

« Je ne suis pas loin des cinq premiers. Ceux qui ont bien fait au sprint mercredi ont obtenu des secondes de bonus, mais ils ont beaucoup à perdre demain. Un 20 kilomètres, c’est assez long. Un bon résultat pour moi au général est encore envisageable. »

Toujours vendredi, la Canadienne Perianne Jones a fini 50e du prologue de 2,5 kilomètres style classique.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive