Championnats du monde

Alex Harvey joue de malchance

Montréal, 24 février 2011 - Sur la ligne de départ de la demi-finale du sprint libre, présenté dans le cadre de la première journée des Championnats du monde de ski de fond, jeudi, à Oslo, Alex Harvey affichait une belle confiance. Une fois sur piste, tout était possible pour l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges… jusqu’à ce qu’un malheureux contact le prive d’une place en finale.

« Je suis assez déçu. J’ai été un peu malchanceux », a glissé Harvey, qui a finalement pris le septième rang de la compétition. Au-devant de la course, l’athlète de 22 ans s’est fait accrocher par le Suisse Martin Jaeger, qui a même brisé son bâton dans l’impact. « Il skiait à côté de moi et m’est vraiment rentré dedans, ce qui m’a stoppé un certain moment. Deux autres skieurs ont pu en profiter et créer un bon écart. J’ai été capable de revenir sur eux en accélérant, mais la course était finie lorsque je suis parvenu à reprendre contact avec eux. »

« En sprint, la chance fait toujours partie du jeu », a poursuivi le champion du monde des moins de 23 ans à la poursuite. « Je savais que c’était un parcours un peu dangereux pour ça alors je savais que je devais skier en avant de peloton et c’est pourtant ce que je faisais. »

C’est doublement dommage puisque le fondeur québécois, médaillé d’argent au sprint libre à la Coupe du monde de Drammen se sentait très à l’aise sur ses skis. « J’étais dans une bonne journée, je me sentais même pas mal mieux qu’en fin de semaine dernière. Ça s’annonçait bien, mais finalement je n’ai pas pu capitaliser sur mes bonnes jambes. »

En finale, la victoire est allée au Suédois Marcus Hellner, qui a devancé le Norvégien Petter jr. Northug. Un autre Suédois, Emil Joensson, est monté sur la troisième marche du podium.

Len Valjas, autre Canadien des rondes finales, a de son côté été éliminé en quart de finale et a fini au 15e échelon. Devon Kershaw et Stefan Kuhn ont de leur côté pris les 31e et 51e places.

Gaïazova stoppée en quart de finale
Dasha Gaïazova a de son côté été éliminée en quart de finale. Elle a terminé la compétition au 20e rang, ce qui représente le meilleur classement canadien de la journée chez les femmes.

Dernière au sommet de la première montée, la Montréalaise, 27e des qualifications, a cependant rejoint le peloton dans la deuxième montée et s’est ensuite installée au quatrième rang. « Je suis restée relaxe. Je voulais être en contact avec tout le monde, mais je ne voulais pas dépenser toute mon énergie », a raconté la fondeuse québécoise.

L’athlète de 27 ans a donné son grand coup lorsqu’il restait environ 400 mètres à faire au quart de finale. « C’était le temps de tout donner. J’ai fait une super belle action et ça allait bien, mais j’ai fait une petite erreur. Je n’ai pas pris la bonne voie à l’arrivée et je suis restée coincée derrière », a raconté celle qui a fini quatrième de sa vague alors que seules les deux premières accédaient à la ronde suivante.

« J’avais beaucoup de vitesse, mais j’ai presque dû ralentir à la fin, a-t-elle poursuivi. Si j’avais pris une autre voie, peut-être que j’aurais été capable de dépasser et me classer deuxième, mais bon, je suis quand même contente de ma performance. »

La Norvégienne Marit Bjoergen a été couronnée en finale. L’Italienne Arianna Follis et la Slovène Petra Majdic, respectivement deuxième et troisième, l’ont accompagnée sur le podium.

Les deux autres représentantes de l’unifolié en action, Chandra Crawford et Perianne Jones, ont quant à elles pris les 28e et 29e places.

La prochaine épreuve des Championnats du monde est la poursuite féminine de 15 km, prévue pour samedi. Alex Harvey, à la poursuite masculine de 30 km, et Dasha Gaïazova, au 10 km classique, seront pour leur part de retour à l’action respectivement dimanche et lundi.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive