Championnats du monde

Objectif : le podium

Montréal, 23 février 2011 – Après une première moitié de saison faste, l’équipe canadienne de ski de fond entend bien démontrer qu’elle a sa place dans l’élite mondiale aux Championnats du monde d’Oslo, qui se mettront en branle à compter de jeudi. Les deux Québécois de l’équipe, Alex Harvey et Dasha Gaïazova, sont déjà montés sur des podiums de Coupe du monde cette année et ils entendent bien répéter l’exploit en Norvège, berceau de leur sport.

Alex Harvey sur son erre d’aller
Une préparation réglée au quart de tour a permis à Alex Harvey d’arriver fin prêt dans la capitale norvégienne. Fort de son titre de champion du monde des moins de 23 ans à la poursuite 30 kilomètres remporté en janvier, l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a frappé un grand coup, dimanche dernier, en terminant deuxième au sprint libre de la Coupe du monde de Drammen (Norvège).

Cette deuxième place est pour le moins étonnante, car après les qualifications de l’épreuve, Harvey se sentait plutôt amorphe.

« Une fois que tu es qualifié, tout recommence à zéro. J’avais de super bons finish dans le dernier droit de 300 m qui se terminait en léger faux plat montant. Dans les grands rendez-vous, ça va toujours bien pour moi physiquement, alors je pense que ça sera encore pareil aux mondiaux. Même si c’est le fun de finir deuxième, ce résultat ne change rien, car cette course était la dernière touche à ma préparation finale. »

Si cette deuxième place n’est « qu’une carte de plus dans son jeu », comme se plaît à le rappeler le fondeur de 22 ans, elle pourrait se transformer en un petit doute dans la tête de ses adversaires aux épreuves de départ de masse, soit la poursuite 30 kilomètres et le 50 kilomètres libre.

« Ces deux courses se terminent en style libre, alors si je suis dans une bonne journée et que nous sommes quatre ou cinq gars dans le final, je sais que je serai en mesure de sprinter. Habituellement, s’il reste 500 mètres à faire, c’est dans la poche pour Petter Northug, sauf que là, il va peut-être douter si je suis là », analyse le Québécois, qui a devancé le roi norvégien du ski de fond à la finale de dimanche dernier.

« Et ici, les gens ne se demandent pas si Northug va gagner des médailles, mais bien combien il va en gagner. C’est donc lui qui aura de la pression à tous les jours. »

Harvey fera également équipe avec Devon Kershaw au sprint par équipe style classique. Quatrième à cette épreuve (en style libre) l’an dernier à Vancouver, le duo canadien figurera parmi les prétendants au podium.

Dasha Gaïazova visera les épreuves de sprint
Dasha Gaïazova, médaillée de bronze au sprint par équipe style libre à la Coupe du monde de Düsseldorf en compagnie de Chandra Crawford, aura comme objectif une place dans les cinq premières au sprint par équipe classique.

« J’aime le parcours et nous pouvons nous battre avec les meilleures. J’ai plus de succès en classique, et Chandra a travaillé son endurance et son style classique, car les sprints individuels des Jeux de Vancouver étaient dans ce style », soutient-elle à propos de sa coéquipière médaillée d’or aux Jeux de Turin. « Nous avons beaucoup de plaisir et une bonne dynamique. »

Être une rock star pendant dix jours
Comme l’explique Gaïazova, il n’y a pas meilleur endroit au monde que la Norvège pour faire des courses de ski de fond.

« Le ski de fond en Norvège est comme le hockey au Canada. Tout le monde connaît les athlètes et les meilleurs au monde sont des demi-dieux! Ici, Devon et Alex sont des stars! L’ambiance aux courses va être malade et ça sera comme au Tour de France avec les fans qui seront partout. J’ai vraiment hâte de prendre le départ. »

Harvey confirme les propos de sa coéquipière et il s’attend à skier dans une ambiance du tonnerre.

« Les compétitions seront plus grosses que celles aux Jeux de Vancouver. Les organisateurs estiment qu’il y aura entre 100 000 et 200 000 spectateurs au 30 kilomètres féminin et au 50 kilomètres masculin. Hier (lundi), il y avait déjà des gens qui campaient sur le bord des pistes pour voir les courses. »

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive