Finales de la Coupe du monde

Gaïazova et Harvey s’arrêtent en quart de finale

Montréal, 17 mars 2010 – La fondeuse québécoise Dasha Gaïazova a pris, mercredi, le 23e rang du sprint 1,1 kilomètre classique, épreuve présentée à Stockholm dans le cadre des Finales de la Coupe du monde. Chez les hommes, Alex Harvey a été le meilleur Canadien en se classant 30e.

Après avoir enregistré le 20e chrono des qualifications, Gaïazova, de Montréal, a vu son parcours s’arrêter en quart de finale lorsqu’elle a pris le cinquième rang de sa course dominée par l’éventuelle médaille d’or, la Suédoise Anna Olsson.

En finale, Olsson a devancé la Polonaise Justyna Kowalczyk et la Norvégienne Marit Bjoergen.

Harvey, de Saint-Ferréol-les-Neiges, a de son côté été le 30e et dernier admis aux rondes éliminatoires. Lui aussi éliminé en quart de finale, le Québécois n’est pas parvenu a améliorer son sort.

La victoire est allée au Russe Nikita Kriukov tandis que le Norvégien Petter Nortugh et le Suédois Emil Joensson ont suivi en deuxième et troisième places. Aussi en action, les Canadiens Devon Kershaw, Graham Nishikawa et Ivan Babikov ont respectivement terminé 32e, 48e et 54e.

« Je vois que je ne suis pas un sprinter, surtout en style classique. Lorsque les autres partent à fond, j’ai déjà 10 mètres de retard après les 20 premiers mètres. Je dois donc travailler fort pour revenir sur eux, sauf que rendu à la fin, j’ai dépensé trop d’énergie », a expliqué Harvey, en entrevue à Sportcom.

En fin de sa première saison complète en Coupe du monde, Harvey sent qu’il peut encore obtenir de très bons résultats, même si son objectif principal de la saison, les Jeux olympiques, sont derrière lui.

« Je me suis préparé pour être à mon meilleur aux Jeux olympiques, mais c’est toujours à la fin de la saison où j’ai eu mes meilleurs résultats et présentement, je suis en bonne forme. »

Une motivation supplémentaire pour l’athlète est que les Finales de la Coupe du monde sont présentées sous la forme d’une compétition par étapes, où quatre courses compteront pour un classement cumulatif. Et cela convient bien au jeune fondeur.

« Je suis capable de bien récupérer après les courses, alors c’est un bon format pour moi », de conclure le Québécois, ajoutant qu’il adore les parcours de Falun, où seront présentées les trois dernières courses.

Un prologue de 2,5 km (femmes) et 3,3 km (hommes) en ski classique sera disputé vendredi.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté et Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive