Championnats du monde moins de 23 ans

Frédéric Touchette et Julien Nury s’arrêtent en quart de finale

Montréal, 26 janvier 2010 – Les fondeurs québécois Frédéric Touchette et Julien Nury ont été éliminés en quart de finale du sprint libre 1 kilomètre, mardi, aux Championnats du monde des moins de 23 ans, présentés à Hinterzarten, en Allemagne. Touchette, de Saint-Ferréol-les-Neiges, et Nury, de Québec, ont respectivement pris les 15e et 27e échelons.

Le Norvégien Ole-Marius Bach a remporté la finale en devançant le Suisse Martin Jaeger et le Russe Andrey Parfenov. Le Torontois Len Valjas a été le meilleur représentant canadien en terminant au neuvième rang.

« Le parcours était très court et les conditions étaient glacées, donc très rapides, ce qui ne me convient pas. Pour ma part, c’était un peu de justesse en qualification », a reconnu Touchette, 26e après les qualifications. « Toutefois, je me sentais bien et j’étais content de mon effort. Je ne suis pas un sprinter, donc je pars un peu plus lentement que les autres gars. (En quart de finale), il y en a deux qui sont tombés devant moi et j’ai pu les contourner pour terminer troisième de ma course. »

Comme l’a indiqué Touchette, les chutes ont été légion en première ronde éliminatoire et son compatriote Julien Nury a fait partie du lot des malheureux qui se sont retrouvés au sol.

« Je suis déçu. Ma qualification s’est bien déroulée, sauf qu’en quart de finale, je suis tombé à environ 30 mètres de la ligne d'arrivée. Sans cette chute, je me garantissais une place en demi-finale », a expliqué Nury, un spécialiste des épreuves de sprint, qui avait enregistré le septième meilleur temps des qualifications.

« Je fondais beaucoup d’espoir dans cette épreuve et je me voyais vraiment en finale en train de me battre pour une place sur le podium. Je devrai plutôt me concentrer sur le 15 kilomètres classique de jeudi. »

Cette première course de distance sera le véritable premier test pour Frédéric Touchette, qui excelle dans ce type d’épreuve.

« Le parcours est vraiment difficile et ça monte beaucoup, ce qui sera à mon avantage » a conclu celui qui visera une place dans les cinq premiers.

Rédaction : Mathieu Laberge et Émilie Bouchard-Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive