Coupe du monde d’Östersund

Autre bonne journée pour Le Guellec

Le biathlonien québécois termine 12e du sprint

Montréal, 5 décembre 2009 – Après avoir terminé 10e du 20 km individuel, le biathlonien québécois Jean-Philippe Le Guellec a obtenu un autre excellent résultat en prenant le 12e rang du 10 km sprint, samedi, à la Coupe du monde d’Östersund, en Suède.

Les Norvégiens Ole Einar Bjoerndalen et Emil Hgle Svendsen ont effectué le doublé, tandis que l’Américain Tim Burke a complété le podium. Bjoerndalen s’est imposé en inscrivant un chrono de 23 min 30,1 s, devançant son compatriote, médaillé d’or du 20 km individuel, par 25,1 secondes. Le Guellec, de Shannon, a pour sa part terminé la course en stoppant le chrono à 24 min 40,6 s.

« Je me sentais un peu moins en forme qu’à l’individuel, mais en même temps j’étais capable de produire un bon effort au niveau du ski et je me suis bien débrouillé », a mentionné le Québécois, parfait en tir couché. « Ce n’était pas évident, car le vent n’était pas très constant. Il pouvait être d’un bord pendant quelques secondes puis changer complètement de côté la seconde d’après, alors il fallait vraiment être attentif par rapport aux drapeaux sur le pas de tir. Je m’en suis tout de même tiré sans pénalité alors j’étais évidemment très content. »

Le Guellec a toutefois raté une cible au tir debout, ce qui l’a obligé à effectuer une boucle de pénalité. « C’est un bon tir malgré tout. Ensuite, il ne s’agissait que de donner ce qui restait pour pouvoir croiser le fil d’arrivée. »

L’athlète de 24 ans, auteur de deux top-10 la saison dernière, se réjouit d’amorcer sa saison avec d’aussi bons résultats. « Avec la saison de l’an passé, ça m’a vraiment motivé pour la saison estivale d’entraînement et nous avons travaillé vraiment fort. C’est certain que j’étais curieux à savoir où j’allais me situer dès les premières courses, mais je veux avoir la meilleure forme aux Jeux olympiques alors le but c’est de bâtir cette forme. Je suis capable de pousser dans les courses, mais je ressens encore le volume d’entraînement. »

Est-il surpris de se retrouver parmi les meilleurs si tôt dans la saison? « Honnêtement oui, a-t-il indiqué. Cette année, mon objectif est la constance. Je ne savais pas trop où j’allais me classer au début, mais l’objectif était d’être dans le top-30. Dans le meilleur des mondes, je pouvais espérer un top-20 et peut-être un top-10, mais de partir l’année comme ça, je suis vraiment content. »

Le Guellec conclura sa première Coupe du monde de la saison dimanche, alors qu’il sera membre du relais canadien aux côtés de Brendan Green (Hay River, TNO), Jaime Robb (Edmonton) et Robin Clegg (Ottawa). Clegg, Green et Robb ont respectivement terminé aux 27e, 58e et 70e échelons du sprint.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté


Jean-Philippe Le Guellec le 5 décembre
photo : Agence France-Presse
cliquez sur la photo pour voir l´agrandissement


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive