Championnats du monde junior et jeunesse

Dure journée pour les biathloniens québécois

Montréal, 24 janvier 2007 – Les biathloniens québécois ont connu une sortie difficile aux Championnats du monde junior et jeunesse qui se sont ouverts mercredi, à Martell, en Italie. À l’individuelle 15 km, Marc-André Bédard a été le meilleur Québécois en terminant au 30e rang, alors que son coéquipier Maxime Leboeuf a terminé au 45e rang. Comme l’ont souligné les deux athlètes, les nombreuses cibles ratées ont été très coûteuses au chronomètre, étant donné qu’une minute était ajoutée à leur temps pour chaque cible manquée.

Brendan Green a été le meilleur Canadien en terminant 12e, tout juste devant son coéquipier albertain Yannick Letailleur. À l’épreuve jeunesse, soulignons la neuvième place de Scott Gow.

« C’est pas si pire, mais ça reste quand même en dessous de mes attentes », a expliqué Marc-André Bédard, de Valcartier, qui a raté cinq cibles sur 20. « J’ai eu cinq minutes de pénalité à cause de mes cibles ratées et c’est beaucoup trop. Pour réaliser mon objectif de faire un top 10, j’aurais dû en rater deux ou trois maximum. Par contre, j’ai bien skié. »

« Je suis encouragé par le sprint (samedi) qui est plus ma force. Je vais être en mesure de beaucoup plus miser sur mon ski », a soutenu Bédard, qui vise à nouveau le top 10 et égaler sa sixième place en Coupe d’Europe junior le mois dernier.

Pour sa part, Maxime Leboeuf, de Val-Bélair, avait des commentaires semblables à ceux de son coéquipier : « C’est bien en deçà de ce que je peux faire. Ç’a été très moyen », d’expliquer celui qui a raté 6 cibles.

« J’ai fait de bonnes choses, mais aussi des mauvaises. Un tir m’a donné beaucoup d’ennui. Il y avait de la neige dans ma mire et il y a eu une bourrasque de neige qui s’est levée en même temps que je tirais. J’ai perdu beaucoup de temps juste pour ce tir-là », a commenté Leboeuf, ajoutant qu’il a ressenti les effets de l’altitude à cette course présentée à 1750 m où 84 coureurs ont franchi l’arrivée.

Les deux Québécois auront l’occasion de se reprendre samedi à leur épreuve de prédilection, celle du sprint.

Jeudi, Claude Godbout, de Québec, sera la seule représentante québécoise à prendre le départ de l’individuelle 12,5 km féminin.

Rédaction : Mathieu Laberge et Émilie Bouchard-Labonté


une page mise en ligne par

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net