Coupe du monde

Contre-performance canadienne à Ruhpolding

Montréal, 18 janvier 2020 – Jules Burnotte et ses coéquipiers de l’équipe nationale de biathlon n’ont pas connu la journée espérée, samedi, en prenant le 19e échelon du relais 4 x 7,5 km à la Coupe du monde de Ruhpolding, en Allemagne.

Au final, Scott Gow, Christian Gow, Aidan Millar et Burnotte ont complété l’épreuve à un peu plus de six minutes des Français, qui ont dominé d’un bout à l’autre pour monter sur la plus haute marche du podium.

À l’issue de la course, le Sherbrookois avait beaucoup de mal à comprendre les éléments ayant contribué à cette contre-performance. « Il a commencé à neiger au départ, ce qui a donné des conditions beaucoup plus lentes qu'à l'habitude pour tout le monde. Personnellement, je me sentais super bien, mais je n’ai pas su faire un bon temps », a indiqué le premier relayeur canadien, qui accusait un retard de près d’une minute sur les meneurs après son passage.

« Lors des trois premiers relais de la saison, j’arrivais beaucoup plus près de la tête, mais aujourd’hui (samedi), j’étais super loin. Le tir et le ski ont relativement bien été. J’ai de la misère à expliquer ce qui n’a pas fonctionné. »

Le biathlète québécois tentera de rebondir à la poursuite 12,5 km prévue dimanche. Fort de son meilleur résultat individuel de la saison obtenu jeudi au sprint 10 km avec une 47e place, Burnotte se dit confiant pour cette épreuve.

« Je vais me reposer et me concentrer sur la course de demain. Je sens que la forme est là, le tir aussi, alors j'ai hâte de voir ce que ça va donner! »

Rédaction : Mathieu Fontaine

TOUTES les nouvelles de biathlon de Sportcom
2020, 2019, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive