Coupe du monde de Ruhpolding

Le relais canadien masculin sur la bonne voie

Montréal, 9 janvier 2014 – Le quatuor canadien masculin a flirté avec le top-5, jeudi, avant de se classer huitième du relais 4x7,5 kilomètres de la Coupe du monde de biathlon disputée à Ruhpolding, en Allemagne.

Premier à s’exécuter, Jean-Philippe Le Guellec a été parfait à ses deux passages au champ de tir sans avoir à utiliser de balles supplémentaires. L’athlète de Val-Bélair a du coup passé le relais à Scott Perras en sixième place. Le Saskatchewanais a lui aussi atteint toutes ses cibles, sauf qu’il a eu besoin de quatre balles supplémentaires. Brendan Green a ensuite pris le relais au huitième rang provisoire.

L’athlète des Territoires du Nord-Ouest a ramené le pays au sixième échelon en touchant notamment ses 10 cibles à l’aide de 11 balles. L’Albertain Nathan Smith a conclu l’épreuve pour le Canada en utilisant trois balles supplémentaires pour abaisser les dix cibles.

En entrevue à Sportcom, Le Guellec a admis que lui et ses coéquipiers ont ressenti une certaine fatigue en raison du décalage horaire, eux qui sont arrivés en Allemagne dimanche soir. « Dans les circonstances, c’est un résultat qui n’est pas trop mal! Nous avons tous connu de bonnes courses en ski, même si nous étions un peu plus endormis qu’à l’habitude. »

Les Autrichiens se sont imposés en un temps de 1 15 min 40,9 s. Ils ont eu besoin de 8 balles supplémentaires pour toucher les 40 cibles. Les Allemands ont terminé deuxièmes, en retard d’un tout petit dixième de seconde. Les Russes ont fini troisièmes en recul de 14,9 secondes. Les Allemands ont utilisé neuf balles supplémentaires et les Russes sept.

Le retard de 1 minute et 39,8 secondes des Canadiens sur les vainqueurs fait croire à Le Guellec que sa formation peut encore obtenir un meilleur classement. « Je pense qu’il est possible et réaliste de finir dans le top-5 si nous réussissons à limiter nos fautes au pas de tir, car nous ne sommes plus très loin des meilleurs en ski. »

Notons qu’il s’agissait de l’avant-dernier relais masculin avant les Jeux olympiques. Même si l’ordre des relayeurs canadiens pour l’épreuve de Sotchi n’est pas encore déterminé, le Québécois croit (et souhaite) qu’il sera le premier représentant de l’unifolié à s’élancer en piste le 22 février prochain.

L’épreuve individuelle féminine de 15 kilomètres est au programme de la Coupe du monde de Ruhpolding, vendredi.

Rédaction : Mathieu Laberge et Éric Gaudette-Brodeur

TOUTES les nouvelles de biathlon de Sportcom
2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive