5 mars 2005

Projets fous pour une prochaine fois

Les rêves en Gaspésie sont aussi grandioses que les paysages de monts et de mers.

Des articles de Martin Smith

Claudine Roy, ultradynamique coordonnatrice de la TDLG, voit très grand pour son événement.

Elle espère organiser un nouveau circuit qui mènerait les participants à Gaspé en créant des parcours temporaires d'un village à un autre, le long de la baie des Chaleurs.

Les fondeurs coucheraient dans des wagons-lits d'un train qui se déplacerait au gré de leur progression.

Georges Mamelonet, énergique maire de Percé, est tellement emballé par l'idée qu'il a promis de dénicher un brise-glace pour amener tous les fondeurs faire le tour de l'île Bonaventure en ski si le projet se concrétise.

En Gaspésie, on est habitué de déplacer des montagnes et comme la TDLG est en train de devenir un grand symbole de fierté, le projet de Claudine Roy risque de passer du rêve à la réalité plutôt rapidement.

« L'événement est rendu un très grand succès, reconnait-elle. C'est énorme d'amener 180 personnes dans des petits villages gaspésiens avec toute la logistique que ça implique.

« Le succès d'une initiative du genre dépend du temps et de l'énergie qu'on y investit, mais aussi de la passion de ceux qui l'organisent ainsi que des décors qu'on propose. »

À tous ces chapitres, la TDLG joue gagnante. C'est le tourisme actif à son mieux. Dans le froid de l'hiver et au contact de la chaleur de la population gaspésienne, on renoue avec ses valeurs de base. Une thérapie de toute première qualité !


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net