1er mai 2003

Martin Smith quitte les sports


Martin Smith et son ami Daniel Robin le 30 avril 2003
photo : Guy Maguire

Une rumeur circulait hier à l'effet que la conférence de presse des Épreuves de la Coupe du Monde Cycliste Féminine était peut-être la dernière que couvrait Martin Smith pour les Sports du Journal de Montréal.

Eh bien la rumeur n'est plus un rumeur. Dans La Presse de ce 1er mai, Pierre Foglia écrit :

L'économie, ça écoeure!

Mon confrère Martin Smith du Journal de Montréal quitte la section des sports du Journal pour passer à la section économie. Depuis 15 ans, Martin était affecté à la couverture des sports dit « amateurs », ces sports dont presque personne ne s'occupe entre deux Jeux olympiques, ces athlètes qu'on oublie entre deux médailles, Martin les connaissait tous. Martin as-tu le numéro de Caroline (Brunet) ? Le courrier d'Alexandre (Jeltkov) ? De Nicolas (Gill) ? Il l'avait, il leur avait parlé la veille, il en donnait des nouvelles comme on en donne de la famille. Il se trouve que c'est ma famille aussi. Je voulais le remercier au nom de tous ceux-là, authentiques, qui continuent leur quête d'absolu dans un quasi-anonymat.


J’ai croisé Martin Smith à quelques reprises à des conférences de presse, on a roulé ensemble avec Clara Hughes, on s'est vu à des courses de vélo et à des compétitions de plongeon. Et on a quelquefois jasé de ski de fond. Renommé pour son franc-parler, il n’a pas peur de prendre position. Rappelez-vous de ses articles récents sur le refus des Internationaux du sport de Montréal de demander l'organisation des Jeux du Commonwealth et sa participation à l’émission Adrénaline après les Championnats du monde sur route de Zolder d’octobre dernier. Il m’avait alors autorisé à transcrire ses propos : « Je ne fais pas partie du club des mal-cités ».

Et Martin avait une manière à lui de présenter les choses. Juste pour vous permettre de vous rappeler, j’ai choisi trois articles récents sur le ski de fond, un sport qu'il affectionne particulièrement :
- sa randonnée sur le Mont Royal avec Dasha Gaïazova
- Une expédition inoubliable sur le Lac Abitibi
- Prendre l'hiver à bras le corps !

Salut Martin !
et espérons que ton intention de compléter les épreuves te permettant de devenir Worldloppet Master n'est que mise entre parenthèses par ce plongeon dans l'économie.

Guy Maguire
webmestre


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net