9 mars 2003

Des articles de Martin Smith

La Sarre
Daniel Boucher aurait sans l'ombre d'un doute aimé participer à la Traversée du lac Abitibi, une véritable Winter Académie.

On se rappellera que le chanteur a quitté inopinément le plateau de tournage de Star Académie le mois dernier pour cause de divergence d'opinion fondamentale sur les valeurs véhiculées dans ce reality show.

À l'opposé et s'il apprécie le moindrement les rigueurs de l'hiver, Boucher aurait tripé sur la surface gelée et enneigée de ce plan d'eau plus grand que le lac Saint-Jean et parsemé d'environ 650 îles.

Impossible en effet de se passer de solidarité quand on se lance dans une expédition visant à passer cinq jours en ski hors-piste avec un traîneau de quinze kilos minimum à tirer tout en vivant quatre nuits de camping d'hiver.

Dans un environnement qui ne pardonne aucune imprudence, tous les membres d'une Traversée du lac Abitibi apprennent rapidement qu'aucune équipe est plus forte que le plus faible de ses maillons et qu'il en est de même pour le groupe face à ses équipes.

Il va sans dire qu'il s'agit d'un terrain particulièrement fertile au développement de l'entraide, de la générosité, du sacrifice de soi, de la tolérance et du respect de tous et chacun. Boucher aurait apprécié...

Ses talents auraient même été mis en valeur avant même de mettre un ski sur le lac. Tous les participants, réunis au sous-sol de l'Académie l'Assomption pour trier le matériel et faire connaissance, ont chanté en choeur un très chaleureux « Joyeux anniversaire » à la guide Suzie Nadeau sur le point de prendre part à une 8e Traversée.

Quatre jours plus tard, lors de la dernière nuit à passer sur le lac, Suzie a préparé une fondue au fromage sur son poêle Coleman dans sa cuisine de neige des îles aux Hérons. Elle l'a ensuite fait distribuer à tout le groupe. Jamais un bout de pain trempé dans le fromage chaud n'a autant ressemblé à un festin et réchauffé autant le coeur.

À la dure...
Toujours est-il que la 9e présentation de ce que les habitués appellent la «TLA» a été aussi différente des précédentes qu'un hiver diffère de ceux qui l'ont précédé.

Le nombre de participants varie sans cesse. Un grand total de 17 braves se sont joints à Richard Perron, père spirituel de l'aventure, lors de son inauguration en 1995. Depuis, un sommet de 74 a été atteint en 1997 avec un creux de 29 en 1999.

Au-delà de la participation, les conditions météorologiques définissent irrémédiablement la trame de fond de chaque expédition.

L'année dernière par exemple, une pluie en fin d'après-midi de la troisième journée a été suivie par une chute extrême de température et un blizzard de neige, le lendemain. Les participants ont tous dûs être évacués sans avoir pu compléter l'expédition.

Cette année, les trois premières journées ont été ensoleillées avec des températures extrêmement froides ayant frisé le moins 40 au cours de la troisième nuit.

Les deux dernières journées ont donné lieu à des chutes de neige avec des températures beaucoup plus confortables et des vents de force moyenne, ne ralentissant heureusement jamais la progression du groupe.

Tout le monde est sorti grandi de cette épreuve inoubliable à laquelle ils ont mis fin au coeur de LaSarre, vers 14 heures hier après-midi. Puis, après une douche amplement méritée, ils se sont retrouvées lors d'un banquet final.

Pour un dernier adieu dans plusieurs cas. Avec la promesse de se retrouver lors d'une prochaine Traversée du lac Abitibi ou de la Baie James, pour quelques autres.

Chacun est rentré chez soi aujourd'hui, mais personne n'oubliera que même le pire froid et des kilomètres à avaler dans la neige n'ont pu venir à bout d'un groupe soudé par la volonté de voir chacun de ses membres passer à travers cette rude épreuve.

Une vraie belle Winter Académie que l'Abitibi!

La 9e TLA en chiffres
Départ : Eades (Ontario)
Arrivée : La Sarre (Québec)
Distance à parcourir : 94,5 kilomètres
• jour 1 : 18 kilomètres
• jour 2 : 20 kilomètres
• jour 3 : 22 kilomètres
• jour 4 : 13 kilomètres
• jour 5 : 21,5 kilomètres

Participants
• Coureurs des bois : 13
• Conquérants : 16
• Guides : 5
• Équipe médicale : 3
• Chef d'expédition : 1
• Bénévoles : 32
• Plus jeune participant : 16 ans
• Plus vieux participant : 57 ans
• Tarif pour Coureur des bois : 310$
• Tarit pour Conquérant : 590$
Site Internet : www.ecoaventures.ca

Lisez également : Une expédition inoubliable


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net