Cambrai, 29 avril 2004

Un lieu ou la « petite reine » est le sport roi

A partir d'aujourdhui et jusque dimanche, il sera possible de découvrir à Neuville-Saint-Rémy une exposition consacrée au cyclisme et à ses champions. Une histoire de passionnés...

Son père était marchand de cycles, à Arras. Lui, il a été coureur cycliste. Bref, l'homme avait quelques prédispositions pour devenir un passionné, un collectionneur. D'ailleurs, à l'âge de 5 ans, il conservait déjà précieusement les Miroirs du cyclisme, une revue qui ne doit pas dire grand' chose aux moins de 20 ans, mais qui se négocie aujourd'hui à prix d'or sur les brocantes et autres bourses de collectionneurs. « Il doit m'en manquer une vingtaine explique M. Fertin mais je ne désespère pas de les trouver.»

Reste que cette collection particulière n'est qu'une partie de celle plus générale qu'il a, peu à peu, amassée sur le cyclisme. Quelques chiffres pour en attester : plus de 600 bouquins sur le sujet, 8 500 cartes postales de coureurs dont une bonne partie est dédicacée... Mais aussi des maillots, des affiches et aujourd'hui des bidons puisque le fiston, Baptiste, a pris la relève. La semaine dernière, ils ont fait « 500 bornes » pour aller à Liège à l'occasion de la classique Liège-Bastogne-Liège pour récupérer « les bidons 2004 des équipes pro. » Le début d'une collection en devenir.

Et ces bidons font partie de l'exposition que M. Fertin a mise sur pieds à l'occasion de la venue du Tour de France cette année à Cambrai. « Cela faisait 101 ans que la ville attendait cela », explique la passionné qui, bien évidemment, fait partie depuis le début de l'association créée d'abord pour soutenir la candidature de Cambrai, et conservée pour aider à développer une dynamique locale avant et pendant le Tour.

Fort de ses connaissances - les collectionneurs se côtoient régulièrement sur les courses -, M. Fertin a donc au l'idée de cette exposition, une exposition où quelques-uns de ces passionnés ont accepté de participer en amenant leurs « trésors ».

Le maillot Magicrème
M. Fertin a personnellement amené quelques-unes de ses plus belles pièces comme ce maillot jaune du Tour 2003, celui du centenaire, dédicacé par tous les porteurs de ce maillot lors de cette édition, « sauf Armstrong qui est difficile à avoir, mais ça viendra. » Il y a là aussi, dans la vitrine, le maillot de l'équipe de France que portait Jean Stablinski en 1958, ou encore le maillot désormais célébre de la marque Magicrème, à savoir celui que portait l'acteur belge Benoît Poolevorde dans Le vélo de Ghislain Lambert. Dans une autre vitrine, dédiée à Peugeot, on retrouve aussi l'emblématique maillot à damiers et un nom vient immédiatement à l'essprit : Poulidor, autrement appelé Poupou.

Car c'est une invitation au voyage qui est proposée par le biais de cette exposition, un voyage dans le monde du cyclisme mais aussi un voyage dans le temps, notamment grâce à l'impressionnante galerie de 64 tableaux retraçant la carrière de champions nordistes ou picards. C'est là l'oeuvre d'un autre passionné, en l'occurrence celle de Christian Lefebvre.

Ce dernier s'occupe de la partie « cycliste » de la bourse multi-collection organisée en novembre chaque année à Avesnes-sur-Helpe. À la retraite depuis l'an 2000, passionné depuis toujours par la « Petite reine », il a, à son tour, sombré dans la «collectionnite». Fort également des connaissances qu'il a pu lier au fil des années dans le milieu, il réalise des portraits de champions, à sa manière. Ses tableaux sont en fait des patchworks de photos, de coupures de presses, relatant les moments marquants de la carrière de champions comme Jean-Marie Leblanc, Stablinski, Delberghe, Pipart mais aussi Bernard et Philippe Delaurier Daniel Raux, Fernand et... Fernand Lemay (l'oncle et le neveu) ou encore le Lensois Maurice Garin, le premier vainqueur du Tour.

Ses 64 tableaux sont le résultats de nombreuses heures de recherche, de rencontre avec les champions encore en vie au avec des proches pour ceux qui ne sont plus de ce monde. « Certains ont des archives bien rangées. Chez d'autres, il fallait que je fasse le tri dans des valises. » Et il fait aujourd'hui partager ses trouvailles.

_______________

Exposition sur le cyclisme et ses champions, à partir d'aujourd'hui et jusqu'à dimanche, de 14 h à 19 h, salle Guillaumet à Neuville-Saint-Rémy. Entrée libre.


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net