photo : Hugo-Sébastien Aubert/Igraph Media pour Cycle Sport Management Inc.

Charly Vivès tout dévoué à la cause de son équipe pour 2009

Daniel FERTIN

Premiers bilans avec quelques coureurs de l'équipe Planet Energy. Nous commençons par Charly Vivès qui se trouve présentement en Urugay où il vient de terminer la seconde étape du Tour national.

Pour l'ancien sélectionné national U23 il trouve sa nouvelle équipe bien structurée et remplie de coureurs de talent. Cette situation ne peut être que motivante pour la suite de la saison. C'est la première fois qu'il ne roule pas sur les routes européennes ce printemps mais à la place il a découvert celles de Cuba lors d'un stage d'entraînement en février. « Les routes étaient en bonne condition et les parcours vallonnés » se plaît à dire Charly en précisant que l'objectif de cette année pour Planet Energy est de courir le maximum de courses en Amérique.

Dans une équipe plus étoffée en effectifs que celle où il a évolué les années précédentes, il admet que le principal avantage d'une telle situation est « que nous pouvons gagner toutes les courses inscrites à notre calendrier, de plus cela permet de cibler nos objectifs et d’éviter de se disperser sur toute la saison ».

photo : Guy Maguire, info@veloptimum.net
Présentation de l’équipe à Montréal le 4 février 2009
photo : Guy Maguire

Charly, qui vient juste d'entamer les compétions, ne peut nous indiquer les premiers grands moments 2009 mais revient tout de même sur les deux présentations à Montréal et à Toronto de l'ensemble de la formation Planet Energy. « Un autre bon moment, c'était hier, j'avais hâte de casser la glace et d'enfin porter un dossard sur mon nouveau maillot ». Ce Tour de Cuba n'aurait pas du être la première course mais il est tombé malade 3 jours avant de partir pour la Vuelta Telmex ce qui l'a contraint de rester à la maison. « La pilule a eu du mal à passer les 2-3 premiers jours » se remémore-t-il.

Il vient de passer un autre mauvais moment, sur cette seconde étape en Urugay. Après avoir fait « une placette au sprint » lors de la première journée il se sentait en forme quand survint la chute suivie 5 kilomètres plus loin de la crevaison. « Je ne pensais pas qu'il était possible de passer de la première à la quatrième bordure » ironise-t-il après l'étape très venteuse de ce jour. « L'étape a été longue mentalement » conclue-il sur ce point qui le relègue à 40 minutes au général.

Sut ce Tour d'Urugay il va continuer à aller dans les coups pour pouvoir garder l'espoir de faire un résultat. L'équipe est actuellement 3ème au classement UCI américain. « Il est impératif de faire des points afin de maintenir notre rang en ciblant des étapes » ajoute-t-il prouvant ainsi la bonne ambiance qui règne au sein de l'équipe de Steve Bauer. Sur ce Tour en Amérique du Sud Charly reconnaît qu'il est primordial que l’équipe reste très soudée pour les grosses courses du calendrier. « C’est de cette façon que les résultats suivront ».

Après cette course Charly restera quelques jours à Montréal puis partira pour la Battenfield Roubaix alors qu'une partie de la formation s'alignera au Tour de Gila et à la Joe Martin Stage Race. Il finira ensuite une session universitaire tout en s'alignant régulièrement sur des courses de la Belle Province.

Probablement pas de sélection sous le maillot canadien, comme les années précédentes, mais « cette année l’objectif est de me développer le plus possible au contact de coureurs comme François Parisien ou Andrew Randell. Les succès de Planet Energy sont plus importants à mes yeux pour 2009 » conclue le plus jeune des Vivès.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?