juillet 2009

On ne roule pas toujours à l'eau minérale sur le Tour !

Daniel FERTIN

A l'occasion de ce tour 1950 un homme est en forme, il vient de finir 5ème de l'étape se terminant à Perpignan en remportant le sprint du peloton. Le lendemain, entre Perpignan et Nîmes, le soleil tape encore plus fort quand le peloton traverse les vignes du Langedoc. Le peloton subit de plein fouet la canicule, il y a peu d'ombre pour se protéger du soleil. Les coureurs ont très soif et cherchent partout de quoi se rincer le gosier.

Notre homme en forme est un équipier de l'équipe d'Afrique du Nord, c'est l'Algérien Abd el Kader Zaaf, pourtant ce jour il s'effondre. Des vignerons tentent de lui donner à boire la boisson du pays et il peut repartir. Pas pour longtemps, il s'effondre sous un platane, cette fois semi-inconscient. Des journalistes remarquent son haleine « alcoolisée » et se demandent comment un coureur musulman pourrait être ivre, ce n'est pas dans les coutumes de ce champion.

Le service médical du Tour une fois sur place soigne et surtout rafraîchit l'Algérien pour lui signaler qu'il peut reprendre la route et l'étape. Zaaf remonte sur son vélo et reprend son chemin ; cependant il subsiste un problème, il a repris le sens inverse de la course. Finalement on le contraint de monter dans l'ambulance pour rejoindre Nîmes où gagne son équipier Molinès. « Dégrisé », le lendemain matin il va demander, sans succès, à faire la partie de l'étape qu'il a effectué en ambulance, sur son vélo cette fois. Le directeur du Tour n'accepte pas, Abd el Kader Zaaf est contraint donc d'abandonner le Tour.

Beaucoup plus tard on apprendra que Zaaf n'avait jamais été saoul, il avait simplement été aspergé par les vignerons avec la seule boisson qu'ils avaient sur eux à l'époque, le vin de pays bien sûr ! Musulman, Zaaf ne buvait jamais d'alcool, mais il en avait été aspergé bien malgré lui !


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?