février 2009


Jean Donain tient enfin son vainqueur français, en plus c’est un Cofidis !

Le cinquantenaire du Grand Prix de Denain

Daniel FERTIN

Pourquoi parler du Grand Prix de Denain ? Certes ce n'est pas la plus importante des courses d'un jour en France, ce n'est pas la plus longue, ce n'est pas la plus vieille, il n'y a pas de cotes sur le parcours mais voilà, cette année, le Grand Prix fête son cinquantième anniversaire. Pour l'occasion j'ai écrit 49 chroniques et ces histoires vous pouvez les retrouver dans le livre que je viens de sortir aux éditions Alan Sutton. Vous retrouverez les récits des premières éditions, les classements, de nombreuses photos mais aussi quelques potins sur deux équipes « chtis » qui ont marqué l'épreuve. Revenons ensemble sur les éditions 2005 & 2006.

Jeudi 14 avril 2005, Jean Donain pose la main sur l'épaule d'un coureur français et le désigne comme futur vainqueur. Rêve de l'organisateur qui depuis qu'il a pris les commandes du Grand Prix n'a jamais vu un Français l'emporter sur la ligne tracée devant l'Hôtel de Ville ? Un rêve, un souhait, l'ancien Directeur d'école est le supporter numéro 1 de la formation Cofidis où milite justement ce coureur Picard : Jimmy Casper.

4 heures 29 minutes plus tard, tout le monde hurle sa joie, le coureur naturellement, Jean Donain l'organisateur on s'en doute aussi, le Directeur Sportif Alain Deloeuil, un gars du coin en plus (sa fille allait même dans l'école qu'a dirigée Jean Donain), mais que dire du public qui voit de nouveau gagner une équipe nordiste, même si le vainqueur vient de la Picardie toute voisine. Depuis 1991 (victoire de Moncassin de la formation nordiste aussi Castorama) plus aucun Français n'avait gagné. La fête sera longue devant le podium puis le soir entre amis et supporters.

Un an plus tard, en janvier, de nombreux dirigeants denaisiens ont fait le déplacement à Paris, à la Maison du sport, pour assister à la présentation Cofidis version 2006. Jean Donain n'a d'yeux que pour « son » Jimmy. « Il faut que tu sois en forme au printemps » impose le dirigeant denaisien au Picard. Alain Deloeuil rassure tout le monde en indiquant que le Grand Prix de Denain est une date importante pour lui qui se rappelle avoir été lui aussi dans le comité d'organisation du Grand Prix. « Si on ne gagne pas avec Jimmy, ce sera avec un autre » promet le Directeur nordiste de chez Cofidis.

Comme promis les Cofidis gagnent chacun leur tour en début de saison, le Tour du Haut-Var, la Classic Haribo, Chôlet Pays de Loire pour ce qui est de la Coupe de France. Lors du Critérium International, dans les Ardennes, sous la pluie, Jean Donain est aux premières loges pour soutenir l'équipe. Tout semble normal pendant ces deux journées de course. Deux jours plus tard c'est le drame, Jean décède brutalement à quelques jours du Grand Prix. Comme le spectacle, le Grand Prix continue et après la minute de silence c'est dans une ambiance plombée que les coureurs prennent le départ sous l'oeil de Frédéric Moncassin qui est devenu sélectionneur de l'équipe de France. Frédéric Moncassin est, on l'a vu, le dernier vainqueur français, mais aussi le dernier vainqueur d'un doublé consécutif en 1990 puis 1991. Présage ou hasard ?

Comme souvent à Denain, la course va se jouer au sprint et ce sont les Cofidis (particulièrement Hervé Duclos-Lassalle et Nicolas Roche, les fils de Gilbert et Stéphen) qui bouchent tous les trous pour revenir sur toutes les tentatives. A quelques mètres de la banderole, Nico Mattan, un ancien de la maison Cofidis, s'échappe mais qui revient pour le battre sur la ligne en levant un doigt rageur vers le ciel en hommage à Jean Donain ? Jimmy Casper, bien sûr !

En 2007 le Picard est victime d'une chute effroyable dans la descente du Mont Kemmel lors de Gand Wevelgem, il ne pourra tenter le triplé. En 2008 il est quelque peu tassé dans le sprint et échoue à la seconde place derrière l'espoir norvégien Edvald Boasson Hagen. Quel superbe anniversaire serait un premier triplé en 2009, non ?


Pour commander cliquez ici


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?