Axel Merckx et trois coureurs de Livestrong qui l´accompagneront en Beauce
photo : Daniel Fertin

Axel Merckx et l'équipe Livestrong au Tour de Beauce

Daniel FERTIN

L’équipe Livestong sera dirigée en Beauce par Axel Merckx, le fils de celui qui fut Champion du Monde à Montréal en 1974.

Ce dimanche, Axel dirigeait quelques jeunes de sa formation sur le Paris Roubaix espoirs. À l'image des équipes de son père, les hommes en noir ont très largement pesé sur la course. Bien avant le premier secteur pavé, un des leurs était déjà cité dans les échappées. Jesse Sergent, le néo-Zélandais franchissait même en tête la seconde partie du premier pavé entre Troisvilles et Inchy-en-Cambrésis (le même que pour les pros). Ce coureur qui sera présent à Saint-Georges, préparait en fait le terrain pour plus tard, pour la petite perle du cyclisme américain : Taylor Phinney. Un Taylor Phinney qui s'imposait d'ailleurs sur le vélodrome roubaisien où Eddy Merckx, invité d'honneur du jour, avait aussi levé les bras en 1968, 1970 et 1973.


Jesse Sergent de Livestrong mène les échappés sur le premier secteur pavé du Paris Roubaix espoirs.
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Ce matin, au départ, devant la mairie de Péronne, Axel Merckx nous parlait du Tour de Beauce, une course qu'il n'a jamais disputée mais qui lui tient à coeur (peut-être car son épouse est canadienne !) et pour laquelle il s'envolera dès demain avec 3 des espoirs présents sur ce Paris-Roubaix, Jesse Sergent, Sam Bewley et le Canadien Cody Campbell, les deux premiers étant spécialistes du contre-la-montre.

« Sans leader, avec une équipe de baroudeurs, nous allons là-bas, après Philadelphie, pour remporter des étapes. Nous sommes une jeune équipe et nous avons beaucoup à apprendre sur une telle épreuve », nous avoue celui qui, entre autres, a été Champion de Belgique sur un très difficile circuit dans les Ardennes et le tout devant le Roi des Belges qui, pour une fois, avait fait le déplacement.

Avec ce que nous avons vu ce jour sur les célèbres pavés, il est sûr que nous allons avoir du spectacle avec cette formation Trek Livestrong. Mais comment pourrait-il en être autrement quand on mêle les noms d'Armstong (financeur de la formation) et Merckx, son Directeur Sportif, ami et ancien équipier chez Motorola.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?