Simon Lambert Lemay
photo : Daniel Fertin

Une présentation tout en flamand pour Simon Lambert Lemay

Daniel FERTIN

C'est dans la salle des fêtes de Tongres (à moins de 20 km de Maastricht, aux Pays-Bas) que s'est déroulée la présentation de l'équipe Davo Lotto Davitamon. Une présentation tout en flamand, pourquoi donc en parler sur VÉLOPTIMUM alors ?

Aucun journaliste francophone n'était présent pourtant il y avait bien, avec l'auteur de ces lignes, une autre personne qui ne comprenait pas tout ce qui était annoncé sur la scène. Vous avez bien sûr deviné que je parle de Simon Lambert Lemay qui, après avoir découvert son « paquetage » de coureur cycliste, allait faire sa première apparition sous son nouveau maillot.

Petit rappel historique sur cette équipe traditionnelle en pays flamand. Elle existe maintenant depuis 13 années et porte le nom de son principal partenaire, le garage Davo BMW de la ville, depuis 8 ans. Les dirigeants peuvent être fiers du chemin parcouru car quand on liste les coureurs passés pros par la suite on ne peut que constater l'excellence du travail accompli. Jugez plutôt, dans le désordre, Ben Hermans, De Gendt, Hulsmans, Capiot, Cretskens, Aerts, Jacobs, Van de Wouver, Nelissen, Pauwels, Van Bergh, De Haes....

Cette année encore 18 coureurs vont porter les couleurs de l'équipe au travers de l'Europe cycliste dès le samedi 28 février à l'occasion de la Beverbeek Classic. 14 Belges, tous Flamands, un Anglais Adam Blythe, un Néo-Zélandais David Tom, un Néerlandais Wouter Wippert et notre Québécois. Dirigé sportivement par Kurt Van De Wouver, un ancien pro (de 1994 à 2006) l'équipe dispose d'un encadrement de qualité avec notamment Jan Boonen (aucun lien avec Tom) un autre ancien professionnel dans les années soixante, et qui a participé, tout comme Kurt Van De Wouwer, au Tour de France. Des mécaniciens, des voitures, un camion atelier, mais également et avant tout un programme de courses bien préparé pour toute la saison, voici donc le nouvel univers de Simon Lambert Lemay pour 2009 au pays du cyclisme.

« Voilà, maintenant j'ai définitivement rangé mes maillots américains » nous contait Simon en découvrant ses nouveaux habits. « C'est Noël en février » continuait-il, comme un gamin qui découvre ses cadeaux au pied du sapin. Après une brève rencontre où Kurt indiqua à ses troupes le déroulement de la présentation, Simon se retrouvait très vite habillé en vrai « flahute ». Assis au milieu de ses coéquipiers, il tentait de comprendre ce qu'il se disait. Il avait de la chance, ses voisins lui traduisaient quelques phrases en anglais. Chaque coureur était ensuite appelé sur la scène pour que le présentateur lui pose quelques questions. Puis vint le tour de Simon, soudain le présentateur parla français, ouf pour Simon (et pour moi). À la question, « allez-vous apprendre le flamand ? » Simon répondit : « Oui, je sais compter jusque 10 et comme je suis là pour longtemps cela va venir ».


Premiers mots en flamand, c'est l'hilarité générale !
photo : Daniel Fertin

« Je pense que Simon est un costaud. Quand j'ai reçu ses résultats je n'ai pas hésité longtemps » indique après la présentation le Directeur sportif au sujet de celui qui avait battu les Belges sur leur terrain l'an passé. « Dans un premier temps on va lui faire acquérir un peu plus d'expérience encore sans le submerger de courses et c'est pour cela que je ne le ferai courir qu'une fois par semaine au début » continue l'ancien Champion de Belgique des débutants en 1988.

Pas de Beverbeek Classic ce samedi donc pour Simon, pas de grande fête des retrouvailles pour le jeune Québécois mais il sera dès le lendemain au départ, aux côtés des meilleures pointures européennes à Bruxelles, pour Bruxelles – Opwijk. Dimanche il ne fera pas dans le défilé de mannequins mais la saison frappera véritablement les 3 coups pour lui !


L'équipe Davo Lotto Davitamon 2009


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?