Simon Lambert-Lemay avec le Kanada au Karsberg

Daniel FERTIN

Depuis fin mars Simon Lambert-Lemay évoluait en Europe sous le maillot américain de son équipe Hot Tubes mais depuis la fin de semaine il a changé de tunique pour porter celle de la sélection nationale pour laquelle il se prépare actuellement en Allemagne pour une épreuve du troféo Karlsberg, course comptant pour la Coupe des Nations juniors.

Afin de préparer cet objectif, les coureurs de Jacky Hardy ont participé en fin de semaine dernière au circuit du Bessin en Normandie, une épreuve de deux journées sur trois étapes avec le dimanche matin un contre-la-montre par équipes.

Simon voyait cette épreuve comme une remise en jambe après avoir « coupé » quelque peu. Cependant, dès le premier jour, son équipier Cody Campbell et lui se retrouvent dans l'échappée matinale en partant dès le premier grand prix de la montagne. A 3O kilomètres de la ligne ils sont repris et, bien sûr, un contre part.

Simon, qui ne visait que les points du classement par points, mène tout le sprint du peloton et se fait battre sur le fil, il est second du peloton. Avec des vélos ordinaires, « du style Eddy Merckx » nous dit ironiquement Simon, la sélection à la feuille d'érable finit très honorablement deuxième du chrono à une seconde du VC Rouen et gagne le maillot jaune bien qu'ils ne finissent qu'à quatre sur un parcours sélectif grâce à la présence la veille de Devon Nowakowski dans la bonne échappée.

Sur la dernière étape, il ne restait plus à Devon de surveiller les dix premiers du classement général. Une échappée se forme à 6 kilomètres de la banderole, les meilleurs sont dedans mais pas Devon qui s'est fait piéger. Cody et Simon sont présents mais il est trop tard pour le classement général. Toutefois Simon gagne le classement par points, l'équipe se hisse à la seconde place du classement par équipes, deuxième au général final individuel, et top 3 au classement des monts, une performance qui aurait pu être parfaite sans la déconvenue du dernier jour, dommage !

Maintenant place au troféo Karlsberg, la dernière étape européenne pour Simon. « Cette épreuve fait partie de ma préparation pour arriver au top pour les Championnats canadiens et Mondiaux qui sont mes seuls objectifs » avoue le coureur de Longueuil.

En effet cela reste un bon challenge pour lui car les meilleurs juniors mondiaux seront au départ de ces 4 journées en Sarre (Sud-Ouest de l'Allemagne, au Nord de la Lorraine). « J'ai regardé ce matin le parcours, cela me semble assez montagneux, jamais moins de 100 km, 130 le dernier jour, cela va être une course par élimination, je pense » estime le double vainqueur du printemps en Belgique qui pense aussi que tout dépendra de la première étape.

Parmi les favoris, Simon désigne bien entendu les deux équipes allemandes (le pays organisateur a le droit d'engager deux formations), l'équipe de France « ils n'ont pas amené que des deux de pique » mais aussi deux américains (Bax et Brown) qui sont ses coéquipiers habituels chez Hot Tubes.

Reste à savoir maintenant comment il va gérer une course longue de 4 jours (5 étapes). « J'ai l'expérience du Tour de l'Abitibi l'an passé sur une semaine » se souvient-il en se rappelant qu'il était meilleur de jour en jour. « Cette fois, j'ai hâte de voir comment je vais me sentir sur cette épreuve exigeante, mais une chose est sûre après une semaine relax, je n'ai pas de fatigue accumulée ».

Pourvu que l'équipe du Kanada (comme disent les Allemands) fassent un Kolossal Karsbeg ! A bientôt pour les commentaires sur la première étape.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?