L'équipe R.A.C.E. Pro sur ses terres aujourd'hui à Zokere

Daniel FERTIN

Depuis quelques temps maintenant l'équipe Team RACE Pro est sur le sol européen dans le cadre de sa préparation de la saison 2008. Ce jour, la formation dirigée par Steve Bauer est à Audenarde, justement là où ils résident depuis le début de leur séjour. Ils sont au départ de l'une des courses les plus cotées de leur parcours européen, la Nokere Koerse, en plein coeur du pays flamand, là où chaque formation vient se régler pour les derniers préparatifs avant les grands rendez-vous flandriens du printemps.

Comme depuis leur arrivée, il fait froid – c'est le dernier jour de l'hiver – mais la météo n'annonce rien de bon pour un printemps qui commencera donc demain.

Avant le départ nous avons fait le point avec Steve et son assistante Josée pour tirer un premier bilan au trois quarts des épreuves prévues au programme. Pour ces dirigeants de l'équipe canadienne, le niveau est supérieurement plus difficile et ce dès le début de la course, ce qui n'autorise aucune relâche, ce qui n'est pas le cas sur le sol nord-américain où le peloton s'accorde un peu plus de repos.

Josée note également qu'ici en Belgique, ou dans le Nord de la France, ce sont les pavés et le vent qui cassent le peloton. Cependant, ces conditions complètement nouvelles pour beaucoup, augmentent leur niveau de forme pour le début de saison. « La rapidité et la difficulté des épreuves d'ici, c'est exactement ce dont il nous faut comme entraînement de début de saison » insiste Josée.

Dans des conditions différentes de celles habituelles, les coureurs se sont adaptés, les attaques dès le départ et sans relâche jusqu'à l'arrivée les impressionnent toujours au retour des différentes épreuves auxquelles ils ont pris part et maintenant ils finissent mieux ces courses et s'adaptent à ce genre de course.

Quant à Steve Bauer il note lui aussi un changement par rapport aux acteurs du cyclisme moderne tels que les coureurs, les directeurs sportifs, etc. cependant il avoue que sensiblement ce sont les mêmes épreuves qu'à son époque. Un changement est fort appréciable à ses yeux, il s'agit de la lutte contre le dopage avec ses contrôles plus stricts qu'auparavant. « J'espère que tous ces efforts contre la drogue dans le sport continueront de façon positive et constructive » espère le manager de l'équipe.

Mark Walters, le leader de l'équipe, ne note pas de différence par rapport à ses programmes « belges » de chez Navigators. Le budget moindre de l'équipe ne sembla pas être un obstacle pour lui. « Le fait d'avoir Steve comme Directeur Sportif fait toute la différence par rapport à mes équipes antérieures, aucun de mes anciens dirigeants n'avait son niveau d'expérience. Steve nous apporte une influence positive et nous pousse à avoir de plus grandes attentes envers nous » reconnaît l'ancien champion du Canada 1998.


Joël Dion-Poitras au départ, au pied du magnifique hôtel de ville
photo : Daniel Fertin

Et c'est au beau milieu de la Grand-Place d'Audenarde, au pied de son magnifique hôtel de ville, et à deux coups de pédales du musée du Ronde van Vlaanderen, que nous avons retrouver Joël Dion-Poitras à l'arrière de sa voiture d'équipe. Il semblait tout émerveillé de se retrouver là au milieu des équipes du Pro-Tour et d'un public venu nombreux comme de coutume – et quelque soit la météo – toujours très nombreux. « Depuis ma chute à Lillers, je me sens plus craintif au sein du peloton » (ndlr : il est passé à travers la vitre arrière de la voiture de Jan Kirsipuu) admet le natif de Cowansville. Pour lui, le séjour aura été dur physiquement et psychologiquement. « Il me reste encore beaucoup à apprendre, mais à 21 ans, je suis très heureux que Team RACE Pro m'ait offert une telle expérience sans pression » insiste-t-il.


Joël Dion-Poitras et Steve Bauer
photo : Daniel Fertin
cliquez sur la photo pour voir l’agrandissement

Joël a maintenant le regard tourné vers mai et juin afin de prouver à ses dirigeants qu'il a sa place dans une telle formation dans les années à venir. « C'est une formidable expérience pour moi que de tremper dans une telle équipe » conclue-t-il. Alors que son Directeur Sportif continue en nous faisant remarquer que ce séjour en Europe est très bon pour toute l'équipe et que c'est important de le faire en début de saison pour se donner de l'expérience par rapport aux équipes fortes. « Tout le monde est en bonne santé et va de mieux en mieux en étant plus fort à chaque épreuve.


Le ravitaillement avant de partir
photo : Daniel Fertin

Dernièrement nous étions même 5 dans le peloton, c'est une très nette amélioration » se félicite l'ancien équipier de Lance Armstrong chez Motorola. Pour lui, Joël continue à apprendre, et il est très motivé. « Il a sans cesse la volonté de se perfectionner, il veut s'améliorer, il est peut-être un peu déçu, mais il doit penser à l'avenir, on ne lui met pas de pression, psychologiquement cela va venir, il faut que l'on travaille avec lui dans ce sens » souligne enfin celui qui gagna non loin d'ci à Deinze, sa dernière course en 1992.


Joël Dion-Poitras dans le peloton, juste derrière un coureur du Pro-Tour
photo : Daniel Fertin

Avant de clôturer ce début de saison par la seule course par étapes où ils sont engagés en Europe, le Tour de Normandie, dont le départ sera donné lundi de Mondeville (près de Caen), Joël et ses coéquipiers vont continuer à séjourner ici à Audenarde avec comme occupation principale : rouler autour d'Audenade lieu idéal pour un entraînement cycliste et en jouant ensemble à Pro Cycling Manager, sans oublier les visites chez les nombreux marchands de cycle de la région la plus cycliste de Belgique.

_____________________________________________

Note du webmestre :
Joël n ’a pu terminer la course. Ni ses coéquipers Mark Walters, Mark Pozniak, Ryan Roth, Dan Timmerman et Dustin MacBurnie. « Comme les grands, Jo ël a abandonné en haut de la côte » nous indique Daniel Fertin.
Un compte-rendu de la course sur Vélo 101.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

verdana size=-2>quoi d´autre ?