Hugo Houle
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.
cliquez sur la photo pour voir l'agrandissement

« Maintenant je vais construire » - Hugo Houle

Daniel FERTIN

L'an passé, Hugo Houle était loin de l'Europe avec quelques équipiers au moment de la cérémonie annuelle de présentation officielle de son équipe. Au lendemain de sa course d'ouverture 2014, le GP de la Marseillaise, Hugo a donc participé à Paris à sa première présentation de son équipe AG2R La Mondiale dans les locaux du partenaire de sa formation.

Les 30 coureurs ont été appelés par Daniel Mangeas « la voix du Tour » en présence des Directeurs d'AG2R La Mondiale et des dirigeants de l'équipe qui porte les couleurs de ce partenaire depuis 1997.


photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.
cliquez sur la photo pour voir l'agrandissement

Hugo a terminé sa saison très tard à la mi-octobre. Revenu enfin au pays, il y a pris quelques vacances avant de passer des jours au soleil de la Floride. En décembre, puis en janvier dernier, son équipe avait prévu des stages à Calpe en Andalousie (Espagne). « Cet hiver j'ai beaucoup travaillé la musculation et la force » indique celui qui paraît déjà pas mal affûté en ce début février et qui a signé avec l'équipe pour une durée de deux ans.

Sa première saison en World Tour, Hugo l'a vécue comme une année de transition où il a beaucoup appris son nouveau métier. « Je vais construire maintenant le cheminement de ma carrière » analyse l'ancien Champion du Canada des espoirs. Il a raison de prendre pour une marque de confiance le fait que les dirigeants lui aient à nouveau accordé leur soutien. « C'est un garçon qui a su nous montrer ses qualités de travail et son sens du collectif » dit d'ailleurs de lui Vincent Lavenu, le manager général, qui ne lui fixe pas encore d'objectifs en raison de son jeune âge. « On va d'abord attendre qu'il prenne de la caisse et du volume et on va continuer à l'aligner sur des grandes courses; pour les grands Tours il peut, comme tous les autres, faire partie du départ, on verra s'il fait partie des neuf sélectionnés » poursuit le manager qui ne regrette absolument pas son choix de fin 2012.


photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Cette année, Hugo aura le même début de saison qu'en 2013. Sa prochaine épreuve sera le Tour du Qatar, « pas le Tour d'Oman », puis retour en Italie au Trofeo Laigueglia mais cette fois pas de Milan San Remo, avec à la place la Roue Tourangelle (au palmarès de laquelle on retrouve David Veilleux) puis Chôlet Pays de Loire et il sera temps de penser aux Flandriennes. A ce sujet, celui qui porte aussi le surnom de Caribou dans son équipe, se rappelle qu'il a vécu au Tour des Flandres son meilleur souvenir de la saison. « Toute ma famille était venue me voir et c'était la première Classique que je terminais » nous évoque-t-il. Quant à son pire moment en course, tout le monde se souvient du frigorifique et neigeux Milan San Remo de mars dernier où, en plus des éléments, Hugo avait dû se battre avec des ennuis mécaniques, prouvant ainsi sa volonté, son courage et son endurance.


Hugo et son coéquipier Alexis Gougeard, vainqueur d'étape à la Coupe des Nations Saguenay en 2013.
Hugo et lui ont participé à l'épreuve en 2012
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Même si son staff ne lui a pas déterminé d'objectifs précis, le coureur de Sainte-Perpétue vise encore les Classiques de printemps où il aura à cœur d'aider ses leaders. « Avec Damien Gaudin et Sébastien Turgot notre équipe est clairement renforcée dans ce domaine ». Avec le travail qu'il va encore donner pour l'équipe, Hugo sait qu'il pourra avoir, si l'occasion se présente, un renvoi d'ascenseur et qu'il pourra jouer sa carte personnelle.

Le 2 septembre 2010 Hugo avait gagné, c'était à l'occasion de la kermesse de Rummen – Geetbets dans les Flandres en Belgique, et ce genre de victoire prouve qu'il aime ce type de courses. Alors en 2014, pourquoi ne pas rêver et voir encore un protégé de Pierre Hutsebaut du côté du vélodrome de Roubaix. Un autre caribou, tout de vert vêtu, a déjà montré la voie plusieurs fois...


Hugo et son coéquipier le Biélorusse Yauheni Hutarovich
AG2R La Mondiale, la plus internationale des équipes françaises
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.


Laurent Guimard de TecnoGlobe discute de haute technologie avec Hugo.
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?