Pierre-Henri Lecuisinier
photo fournie par l´athlète

Note du webmestre : l´ami Daniel Fertin, qui a déjà couvert sur place le Tour de Beauce et le Tour de l´Abitibi, ne sera pas au Saguenay
en fin de semaine mais il a le numéro de téléphone de plein de coureurs français, jeunes et moins jeunes, et il nous a aimablement proposé
de brefs portraits des membres de l´équipe de France qui vont participer àla Coupe des Nations Ville de Saguenay à compter de vendredi prochain.

Pierre-Henri Lecuisinier, comme Arnaud Démare

Daniel FERTIN

Il est Normand, il a commencé le vélo à 12 ans au Véloce Sport Gerzatois en Auvergne où ses parents avaient été mutés, il habite en Mayenne mais c'est sous le maillot du Vendée U qu'il court maintenant depuis deux saisons.

A 20 ans Pierre-Henri Lecuisinier porte depuis 2 ans le maillot de l'équipe de Jean-René Bernaudeau, la réserve d'Europcar, et vit pleinement sa passion pour le cyclisme. « Je suis tombé dedans en regardant les courses à la télé ». Contrairement à beaucoup, il n'a pas eu d'exemple de coureurs dans la famille « au contraire mes parents n'ont jamais influencé mes choix mais ma passion pour le vélo était très forte » ajoute celui qui a également pratiqué le football et qui a goûté au cross-country avant le cyclisme.

Il connaît très bien l'équipe de France pour laquelle il est sélectionné depuis qu'il est junior. Il situe d'ailleurs son meilleur souvenir sur sa deuxième année dans cette catégorie. « On avait vécu ensemble et c'était une belle équipe collective ». L'an passé, pour sa première année en Espoirs, il a vécu ses sélections sous le maillot tricolore au Tour des Flandres, à la Côte picarde et aux championnats d'Europe (route et chrono). « Je devais être aussi de la Coupe des Nations à Saguenay mais je n'ai pas pu honorer la sélection car je passais mon bac à peu près à la même date » commente-t-il à quelques heures de débarquer dans la Belle Province.

Coureur complet, il avoue ne pas être trop grimpeur en haute montagne, pourtant son unique victoire en 2012 il l'a décrochée à la Ronde de l'Isard... dans les Pyrénées ! Depuis le 12 mai dernier dernier Pierre-Henri aligne les bouquets. Ainsi, il a gagné la 2ème étape et le général de Loire Atlantique, la 3ème étape et le général des Boucles de la Marne, c'est dire si il arrive en forme au Québec. « Je n'ai jamais couru sur un autre continent que l'Europe, mais je ne pars pas dans l'inconnu car je connais déjà tous mes coéquipiers » déclare l'actuel 8ème du Challenge National espoir pour qui l'important est de faire partie d'un groupe en qui il a confiance ou à qui il donnera sa confiance.

Le Vendée U sera la seule équipe doublement représentée dès vendredi au Saguenay et, avec son coéquipier habituel Romain Guillemois, Pierre-Henri, pourtant parmi les plus jeunes, devrait être une pièce importante dans le dispositif de Pierre-Yves Chatelon en vue de remonter au classement de la Coupe des Nations.

Signalons enfin un simple petit détail ! Pierre-Henri a été Champion du Monde chez les juniors la même année qu'un certain Arnaud Démare, et Arnaud au Saguenay tout le monde connaît ! Arnaud a déjà levé les bras 5 fois au Québec (2 étapes au Tour d'Abitibi et 3 étapes à la Coupe des Nations ville de Saguenay). Pierre-Henri a été la même année Champion d'Europe et Champion du Monde, souhaitons-lui un aussi beau parcours sur les routes québécoises que celui qui porte maintenant le maillot de la FDJ.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?