Christophe Laporte
photo : Hervé Dancerelle, fournie par l'athlète

Note du webmestre : l'ami Daniel Fertin, qui a déjà couvert sur place le Tour de Beauce et le Tour de l'Abitibi, ne sera pas au Saguenay
en fin de semaine mais il a le numéro de téléphone de plein de coureurs français, jeunes et moins jeunes, et il nous a aimablement proposé
de brefs portraits des membres de l'équipe de France qui vont participer à la Coupe des Nations Ville de Saguenay à compter de vendredi prochain.

Christophe Laporte : « On veut rattraper des places »

Daniel FERTIN

Dans la famille Laporte le cyclisme est un sport traditionnel, une discipline qu'il pratique depuis l'âge de 6 ans. « Mon père faisait du vélo, c'était naturel pour moi, mais j'ai d'abord commencé par le VTT » commente celui qui vient de prendre la 7ème place du classement général des Boucles de la Marne, une épreuve sélective comptant pour la Coupe de France des clubs de DN1.

Depuis ses débuts à la petite reine garéoultaise, Christophe a beaucoup évolué. « J'avais fait le tour du VTT et j'ai participé à une manche du Challenge national dans le Nord qui a été un déclic pour moi ». Il venait de prendre le virage, il allait se consacrer à la route bien qu'à ce jour son meilleur souvenir cycliste demeure sa deuxième place au Roc d'Azur (une grande épreuve VTT à Fréjus, sur la Côte d'Azur) dans la catégorie des benjamins.

Depuis le début de la saison 2012, il a rejoint les rangs de l'AVC Aix-en-Provence, un club de Division Nationale 1. Sa première apparition à ce niveau lui a permis d'effectuer un stage chez les professionnels de La Pomme Marseille, équipe avec laquelle il a ainsi pu rouler dans les plus belles épreuves du calendrier français aux côtés de David Veilleux et Dominique Rollin. Il aura 21 ans à la fin de l'année et va connaître du côté du Saguenay sa 3ème sélection en équipe de France, après la Côte Picarde (5ème) et le ZLM Tour aux Pays-Bas (21ème).

« On vient ici pour marquer le plus de points possible pour rattraper des places et remonter au classement » avoue celui qui se définit comme rouleur puncheur « mais je sprinte aussi ».

Il a déjà gagné cette année une étape et le classement général du Tour du Canton de Saint-Ciers ainsi que le contre-la-montre du Tour de la Manche, deux épreuves classées élite nationale du calendrier français.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?