Daniel FERTIN

Depuis le début du XXe siècle, la carte postale a été associée au cyclisme et particulièrement au Tour de France sur le vieux continent. Lors des premiers Tours, les marques de cycles éditaient des photos de leurs coureurs pour se faire de la publicité. Progressivement les « extra-sportifs » sont arrivés pour financer les équipes et avec eux de nombreuses photos sont venues à la plus grande joie des collectionneurs.

Raymond Poulidor, que l'on retrouve tout au long de sa carrière sur de très nombreuses cartes publiciaires (et encore maintenant), a signé la préface de cet ouvrage de qualité en expliquant ce véritable phénomène de passion autour de notre sport.

C'est Jean-Paul Brouchon qui avait imaginé cet ouvrage et c'est Jean-Paul Vespini qui a sélectionné les quelques 300 cartes reproduites aux tailles d'origine. La qualité technique est telle que le lecteur aura tendance à toucher les cartes comme un collectionneur tourne et retourne ses petits trésors quasiment tous dédicacés.

La collection est triée sous cinq critères : Les incontournables, les grimpeurs, les sprinteurs, les rouleurs et les baroudeurs. Bien sûr, Steve Bauer, qui participa à 9 Tours successivement entre 1985 et 1994 et qui porta le maillot jaune en 1988 puis en 1990, a le droit à sa carte, même si une petite erreur dans le texte lui attribue le premier maillot jaune canadien ! Pourquoi pas David Veilleux, Dominique Rollin ou autre Guillaume Boivin dans une future édition de ce magnifique album qui permet de découvrir la Grande Boucle sous un autre angle ?

Les coureurs du Tour en cartes postales
par Jean-Paul Vespini aux éditions Jacob-Duvernet
ISBN 978-2-84724-363-5 24,90 €


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?