photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

En Abitibi on s’habitue aux triplés, cette fois 3 Américains

Daniel FERTIN

Dernière étape sous le soleil au départ de Barraute pour relier Amos. Pas possibilité de se tromper, 2 virages seulement, le premier à gauche, le deuxième à droite, entre les deux un Grand Prix de la Montagne remporté par Romeo Daniel Quicibal Estrada (Guatemala) devant deux Kazaks. Les Kazaks continueront d’animer la course jusqu’à l’entrée à Amos où une échappée, la première vraie de la journée, avait pris fin le long de la rivière Haricana.

Comme on pouvait s’en douter, la course s’animera sur le circuit final après une vitesse initiale de 45 km/h malgré un léger vent. Le Guatemala, puis deux représentants du Québec, Félix Côté-Bouvette et Charles Matte, tentaient l’aventure ainsi qu’un Kazak (encore) lors du premier tour. Quand chacun fut revu, les Kazaks roulaient assurant un gros travail en tête de peloton. Des petits groupes partaient alors, par trois coureurs, par quatre, et les deux Québécois étaient encore cités souvent par radio tour. Kiril Prolubinkov (Kazakstan) s’adjugeait le sprint du Maire de Barraute avec les dollars qui vont avec devant Dorain Monteroso (Guatemala) et Félix Côté-Bouvette (encore).

Dans les premières lignes du peloton on remarquait toujours les mêmes, les Américains (toutes formations confondues) et la France, avec un Lucas Papillon qui effectuait un travail colossal en vue de la préparation de la fin de course. « À la fin, je commençais à devenir un peu sec » déclara-t-il à la fin de ce 43e Tour d’Abitibi Coupe des Nations.

Grégory Daniel (équipe nationale USA) remportait le dernier sprint et c’est un groupe de deux Jos Chalmers (South Eastern) et Alexey Vermeulen (Pro Chain) qui partait pour le dernier tour avec 20 secondes d’avance. L’écart était moindre qu’hier à pareille distance et le public crut un moment à une nouvelle victoire française. Les deux Américains y croyaient fort et quand ils se présentèrent au dernier virage, le peloton ne pouvait plus revenir sur eux. Après les podiums 100 % français le public amossois avait le droit à un podium 100 % américain. « Habituellement je suis un gars qui travaille pour l’équipe, j’ai dû gagner 4 courses cette année » nous conte celui qui a imité son père coureur cycliste en commençant le cyclisme il n’y a que 3 ans.

Les classements sont inchangés, James Oran (Nouvelle-Zélande) est le vainqueur du 43e Tour d’Abitibi, Thibaut Boulanger gagne à la fois le maillot orange du classement par points et le classement de la montagne, Colby Wait-Molyneux est le meilleur junior 1ère année. Il aimerait revenir l’an prochain à Rouyn Noranda, une ville hôtesse pour qui Amos a placé très haut la barre en matière d’organisation.

Le podium :
1 Jos Chalmers (South Eastern USA)
2 Alexey Vermeulen (Oro Chain USA)
3 Alex Darvil (équipe USA)


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?