Troisième victoire consécutive pour Thibaut Boulanger de l´Équipe de France
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

La Marseillaise devient un tube en Abitibi !

Daniel FERTIN

Le critérium dans les rues d’Amos a quelque peu perturbé la circulation de la ville hôtesse du Tour d’Abitibi mais le spectacle, malgré la disparition du soleil, a enthousiasmé le public nombreux tout au long des 11 kilomètres à parcourir 9 fois. Cette fois, l’itinéraire épousait à la fois les circuits terminaux des deux premiers jours et la boucle de la veille, circuits reliés par la double traversée sur le pont enjambant la rivière Haricana.

Après toutes les épreuves du Tour de la relève Desjardins, qui avait attiré la foule des jeunes cyclistes et de leurs parents venus de la Belle Province, pour des épreuves sur route et d’habilité dans le cadre de la Coupe du Québec, le peloton junior a pris la succession.


Le départ
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Le circuit très technique allait provoquer des sélections par l’arrière. Des sélections sur fatigue, sur méforme mais aussi sur chute comme celle du malheureux Québécois Marc-Antoine Labelle à l’entrée du pont juste quand la route se rétrécissait. Marc Dufour intervint rapidement et, comme toujours efficacement, mais le brave coursier de chez Atrium dut se battre isolé pendant tout le critérium.

Le spectacle était à chaque tour et Marc Lemay avait retrouvé une verve encore plus décuplée, d’ailleurs connaissez-vous un politicien qui se tait quand on lui confie un micro !


Marc Lemay
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

A deux tours de l’arrivée ils étaient trois devant mais aucun nord-américain sur un terrain qui leur est pourtant habituel. Mes voisins québécois, derrière les barrières, ne comprenaient pas trop qu’un Kazak, un Mexicain et un Japonais aient 27 secondes d’avance quand ils entendirent la cloche. Mais que se passait-il sur la planète critérium ? Une partie de poker certainement où il ne fallait pas trop montrer son jeu… Dans ce jeu, Louis Barbeau avait mis une piastre sur l’équipe de France et il semble qu’il ait été bien informé ou alors qu’il avait su lire dans les cartes d’Emmanuel Brunet, de Laurent Riotte et d’Antonio Da Silva !


Louis Barbeau
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.


Anthony Morel était momentanément Canadien de cœur
(à tout le moins de tête) jusqu´à ce que la course s´élance !
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Anthony Morel, bien positionné dans le final, a tenté sa chance, mais malheureusement gêné dans sa manœuvre par un Américain il a dû céder un peu de terrain. Thibaut Boulanger, aux aguets, comme tout sprinter qui se respecte, sauta sur l’occasion et put encore lever les bras devant l’Américain Alex Darville. Le brave Anthony se contentant de la 3e marche du podium. La Marseillaise devient un tube en Abitibi !


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?