La sélection du Québec !
GP de Fayt-le-Franc : on ne s'échappe pas par l'arrière

Daniel FERTIN

Après un échec mercredi à Esplechin, la sélection du Québec a poursuivi ses entraînements journaliers sous la direction de Pascal Choquette. Cette défaite, parfaitement reconnue et admise, est loin d'avoir raboté le moral des « fleurs de lys » qui se retrouvaient ce dimanche au départ du GP de Fayt-le-Franc (B) à l'endroit même où s'est déroulée de 1968 à 2004 l'arrivée de la course professionnelle qui a pris le nom de Samyn après le décès du coureur français premier vainqueur de l'épreuve.

Il faut rappeler ici que c'est grâce à l'aide de la société Sergi que le projet européen de la sélection peut avoir lieu cette année. En effet, c'est grâce à Serge Arsenault que la FQSC a pu monter ce séjour intitulé « un jour Pro Tour » et que peut-être aurons nous la chance de pouvoir applaudir dans les années à venir les Antoine Duchesne, Philippe Nadon, Jean-Samuel Deshaies, Jordan Brochu, Rémy Pelletier-Roy, Pierrick Naud venus en Belgique perfectionner leur cyclisme.


De Belgique en France
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Particularité de l'épreuve du jour, moins de 400 mètres après le départ (et l'arrivée) les coureurs roulent en France et y restent pendant 4,5 km soit la moitié d'un tour. Douze boucles de 9 km sur un terrain presque plat empruntant le parcours (inversé) du GP des Marbriers où le dernier vainqueur est Keven Lacombe. Comme à Esplechin le peloton est imposant, presque 200 concurrents. Dans ces conditions, et compte-tenu de l'aspect combiné du manque de vent et de l'étroitesse des routes à certains endroits, la lutte pour être bien placé va être dure.

Comme on pouvait s'en douter les bons de sortie sont rares et les quelques fuyards réussissant à s'échapper sont vite repris. A certains moments Antoine Duchesne, Jean-Samuel Deshaies et Rémy Pelletier-Roy sont dans le bon groupe, Pierrick Naud lui aussi est très vigilent. Au départ, dans le vieux camion que je vois depuis des années sur les routes européennes, j'avais entendu les gars blaguer : « ce jour on ne s'échappe pas par l'arrière » rigolaient-ils ensemble !

L'annonceur du jour remarque la combativité des coureurs qu'il appelle sélection du Canada. Une fois de plus je dois monter sur le podium pour lui rappeler qu'il s'agit de la sélection du Québec et que dirait-on en Wallonie si une sélection flamande était présentée comme une sélection belge ? La rectification est faite mais n'atténue pas l'ardeur des Québécois à tenter de s'accrocher à la « bonne ». Les tours se succèdent et à deux tours de l'arrivée le peloton est encore groupé. A l'avant on remarque Pierrick Naud qui semble prêt à contrer tout ce qui bouge.

Pourtant, avant le dernier passage, 6 hommes ont pris la poudre d'escampette et à la cloche ils ont 50 secondes d'avance. Dans ce petit groupe, Clément Lhotellerie, ancien professionnel français faisait figure de favori il y a plus de 2 heures. La course semble pliée. Dans le dernier tour le peloton tente de s'organiser mais sur un tel terrain l'avantage est toujours aux petits groupes. Dans la dernière ligne droite, un peu montante, le Belge Guillaume Rase se détache et l'emporte devant Sea Van De Waeter et Clément Lhotellerie. Pierrick Naud est 17ème.


Antoine Duchesne
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Jamais plus loin que dans le premier tiers du peloton les Québécois ont réalisé une belle journée, à l'image des performances de Dominique Rollin à Milan San Remo et, surtout, de la superbe victoire de David Veilleux à la Roue Tourangelle. « J'avais de bonnes jambes, j'avais prévu le sprint compte-tenu de la vitesse, j'ai fait 1,5 km d'échappée je suis content, je ne voulais pas trop forcer pour éviter une douleur naissante » commentait Antoine Duchesne alors qu'à ses côtés Rémy Pelletier-Roy approuvait pour ce qui concerne la vitesse élevée du jour.

Mercredi prochain la lutte sera encore plus âpre, à Waregem, en ouverture de Dwars door Vlaanderen, épreuve 1.1.


photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.


photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.


photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.


Une sélection du Québec aux maillots disparates !
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.


Pascal Choquette, Rémi Pelletier-Roy et Antoine Duchesne
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?