Les Spidertech ne sont pas venus à Denain pour rien

Daniel FERTIN

Objectif simple pour les Spidertech ce jour au 52ème GP de Denain : placer Zach Bell pour le sprint final sur une très longue ligne droite de 3 kilomètres. La course du jour est plate, pas de secteurs pavés, pourtant nous sommes dans le Nord et nous empruntons quelques routes empruntés dimanche dernier par la Reine des Classiques.

Steve Bauer n'est pas aux commandes, il a laissé sa place à Kevin Fiel, et seuls Bruno Langlois et Charly Vivès représentent le Québec dans une formation où ils ne seront que finalement 7 à prendre le départ.


Charly Vivès a signé plein d’autographes et s’est prêté de bonne grâce à la prise de photos
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Très rapidement un groupe de 5 prend le large. Spidertech est devant avec le Champion national Will Routley. L'entente est bonne, l'avance atteint même plus de 3 minutes alors les Katoucha décident que la plaisanterie a assez duré et emmène le peloton à vive allure. « Le genre de rythme fatiguant qui n'est ni lent, ni vite » dira plus tard Charly Vivès qui effectue là une de ses courses de rentrée après sa péritonite.

Un passage à niveau fermé stoppe quelque peu la poursuite. Ce sont maintenant les HTC Highroad qui mènent maintenant la danse pour Smukulis qui paraît avoir « les bonnes jambes ».

Malgré tout Will marque des points lors des sprints disputés à des points différents sur chacune des grandes boucles de l'épreuve. A l'amorce des circuits terminaux les 5 sont toujours devant, Will semble fort car d'une part il continue à marquer des points et d'autre part il part seul quand il ne reste plus que 30 kilomètres. Il y a bien longtemps qu'une échappée n'est pas allée jusqu'au bout à Denain, et si c'était un Canadien ? Ceux qui connaissent mes attaches commencent à m'interroger. Moi qui avait promis d'écrire le second tome de l'histoire du GP en cas de victoire d'un Québécois, je commence à sortir mon clavier même si la feuille d'érable remplace la fleur de lys !

Devant l'insistance des sprinters, les 5 sont revus à un tour (15 km) de l'arrivée. Le dernier à se rendre est Will. Bruno et Charly sont toujours là, ils décident de remonter Zach Bell à l'avant pour respecter les consignes d'équipe maintenant que les Spidertech n'ont plus d'élément devant.

Charly Vivès nous raconte : « Il y avait une ouverture sur la gauche de la route et j'ai kické pour remonter lorsque j'ai vu l'accrochage une dizaine de mètres devant moi. Les 2 freins dans le fond !!! Pas évident de s'arrêter lorsque tu es à 60 km-h (faux plat descendant, vent de dos à 800m de la ligne d'arrivée). J'ai failli éviter la chute mais j'ai manqué de temps. Plongeon vers l'avant qui m'a fait taper fort sur ma crête iliaque gauche. J'ai eu très peur sur le coup pour la hanche (la plaie confirme mon inquiétude... c'était limite !) car je n'arrivais pas à me relever et j'avais la main droite pliée dans la roue d'un coureur d'Europcar qui, par chance, a attendu que je sorte ma main avant de repartir. Le temps que je reprenne mes esprits, je ne pouvais pas repartir car ma roue avant était pliée !!! Vive le carbone :) ».

Pour Charly la course se terminait là donc mais le pistard, après l'arrivée, tenait à rappeler au public qu'il ne fallait surtout jamais tenter de relever un coureur sur chute. « Il y a possibilité de paralyser la personne. C'est le premier truc que l'on apprend en cours de premiers soins ».

Will Routley remporte le classement des sprints devant Steven Tronet grâce à sa combativité lors de cette journée passée devant. L'équipe repart tout de même avec un trophée.


Bruno Langlois s’est lui aussi aimablement pr êté à une séance de signature d’autographes
photo : Daniel Fertin Tous droits réservés.

Petit détail historique, pas de vainqueur canadien, Jimmy Casper gagne au sprint. Il remporte son 4ème succès à Denain, c'est la première fois qu'un coureur glane 4 bouquets, série en cours... J'aurai de la matière pour la seconde partie de mon ouvrage !


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

face=verdana size=-2>quoi d´autre ?