Anthony Morel

Anthony Morel et Thibaut Boulanger comptent s´illustrer au Tour de l´Abitibi

Daniel FERTIN

Anthony Morel, tout pour le sprint
C'est la seconde fois cette année qu'Anthony Morel va porter le maillot de l'équipe de France chez les juniors. En mai dernier, il a fini 41ème de la réputée course de la Paix. Jusqu'au matin du dernier jour il occupait une belle 10ème place mais la difficile dernière étape a eu raison de ce jeune prometteur formé dans le même club que le rapide Jimmy Casper.

Cette petite histoire résume ainsi le caractère d'Anthony qui a commencé le cyclisme à l'âge de 5 ans pour « faire comme mon grand frère que j'accompagnais toutes les semaines ».

Les parcours plats de l'Abitibi devraient convenir à celui qui, l'an passé avait remporté au sprint la finale de la Coupe de France cadets, la Picardie étant aussi plate que l'Abitibi !

« Je vais essayer de faire le classement général, au moins être dans les 5 » nous annonce celui qui a déjà une petite expérience des courses avec un peloton international. Cette année, il est 9ème du Centre Morbihan et, alors qu'il se sentait en forme « je me fais serrer le samedi dans la seule chance que j'avais de gagner aux 3 jours de Brescia en Italie ».


Thibaut Boulanger

Champagne pour Thibaut Boulanger
Thibaut Boulanger avait envie de faire du sport il y a 10 ans. Son père pratiquait le cyclisme alors tout naturellement il s'est dirigé vers ce sport. Petit à petit il gravit les échelons et gagne régulièrement de belles épreuves. L'an passé, pour sa première saison chez les cadets, il a levé 6 fois les bras alors que pour sa dernière saison chez les cadets il avait remporté la finale de la Coupe de France à Prisches dans le Nord. Il est amusant de constater que les deux derniers vainqueurs de cette épreuve sélective, (Anthony Morel a gagné en 2010) seront au départ à Amos, une preuve supplémentaire de la valeur des Français présents...

Le coureur qui porte habituellement le maillot de Charleville (Ardennes) se qualifie de rouleur-sprinter. «Je sais aussi passer les bosses » ajoute-t-il. Il en est à ce jour à 7 bouquets et nous ne comptons donc pas les belles places d'honneur qu'il récolte comme en fin de semaine dernière au Critérium de Charleville où il n'a été battu que par deux coureurs de première catégorie.

Dans ces conditions, celui qui n'a pas d'idole dans le peloton pro mais qui apprécie les arrivées triomphales de Cavendish, arrivera à Amos avec l'ambition de remporter une étape pour sa première sélection sous le maillot tricolore. L'ancien Champion de Champagne, tant en VTT qu'en cyclo-cross, va de nouveau retrouver des coéquipiers qu'il a déjà côtoyés lors de divers stages de sélection mais ce sera sa première course en équipe de France.

Il faudra surveiller de près ce jeune de 18 ans qui a actuellement les bonnes jambes et qui a peut-être déjà mis le Champagne au frais pour un retour qu'il souhaite victorieux à Reims !


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?