Aurélien Passeron au départ du contre-la-montre de la Connecticut Stage Race le 5 juin
photo : équipe Garneau Club Chaussures Ogilvy-Renault

Entretien avec Aurélien Passeron

Daniel FERTIN

Q : Comment es-tu arrivé à courir au Québec ?
R : Je suis ami avec l'ancien pro Phil Cortes (il a couru chez Calyon, chez Amore Vita et l'an passé a disputé le Tour de Beauce pour l'équipe de Louis Garneau, ndlr)Phil a parlé de moi avec Louis Garneau et je suis ici jusqu'à la fin du mois d'août.

Q : Connaissais-tu déjà le Québec ?
R : J'étais déjà venu au Québec mais je n'y avais jamais fait de vélo. Je découvre de nouvelles routes d'entraînement sur la rive sud de Montréal.

Q : Comment s'est passée ton intégration avec l'équipe ? Tu t'entraînes avec eux ?
R : Tout s'est bien passé. J'ai roulé en course dimanche avec eux l'entente était parfaite, il y a eu une très bonne synergie.

Q : Tu résides à Montréal, l'équipe est basée à Québec, comment se fait la cohésion ?
R : Quand on part en course, l'équipe me prend au passage, des coureurs ontariens passent par ici pour aller au siège à Québec. Je vais aussi un peu séjourner avec les deux Australiens de la formation dans un appartement de l'équipe.

Q : Sur les courses, quelles sont les différences entre le cyclisme européen et celui d'Amérique du Nord ?
R : Le vélo est universel et pareil partout, c'est un sport de logique. Il n'y a qu'une différence culturelle autour, c'est un peu comme si on comparait notre football français et le soccer qui se joue ici, les règes sont les mêmes mais l'ambiance et le public dans les stades ne sont pas identiques.

Q : Tu n'as jamais couru dans une équipe française depuis que tu es passé pro, c'est une volonté de ta part, une absence de proposition des équipes françaises ?
R : On voulait de moi en Italie alors j'y suis allé, après c'était en Espagne. A chaque fois qu'une porte s'est ouverte j'y suis allé. Il se trouve qu'aucune ouverture ne s'est faite en France. Cependant mon cyclisme je l'ai appris en France.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?