Première étape de Paris – Corrèze

Bon bilan selon Josée Laroque

Daniel FERTIN

Jonathan Thiré (Big Mat Auber) a attaqué le premier sur l'étape initiale de Paris Corrèze, bientôt rejoint par le nordiste français Bastien Delrot (Netapp). Guillaume Boivin, comme il nous l'avait déclaré samedi, décida de boucher seul un trou de 5 minutes pour se retrouver devant avec les autres fuyards.

Comme souvent le peloton veillait au grain et au kilomètre 120 les 3 coureurs étaient repris. Tout était à refaire. Quelques coups repartaient avec à chaque fois un équipier Spidertech dans le groupe, sauf dans le dernier où 13 gars prirent les devants. « C'était alors à nous à assumer la charge » nous indique David Boily, le plus jeune des Québécois sur cette course organisée par Laurent Fignon, l'ancien double vainqueur du Tour de France. « L'étape était lente au départ, mais vers la fin nous étions pied au plancher » poursuit le meilleur grimpeur de la Coupe des Nations à Saguenay cette année.

Josée Laroque est satisfaite de la journée de ses gars. « On était représenté partout, on a loupé le coup sur une erreur de jugement » avant de nous annoncer que demain Martin Gilbert ne repartira peut-être pas, victime d'une chute qui explique son classement aujourd'hui. « Il s'est beaucoup entraîné pour les deux épreuves Pro Tour, on attend le verdict du docteur pour son genou » avant de nous dire ses espoirs pour l'étape de demain avec peut-être encore « Guillaume ou François ».

Deuxième étape : Malemort - Chaumeil, 157,3 km avec 5 escalades du col des Géants, une montée de près de 6 kilomètres.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?